Le Vittoriano – La fontaine Aracoeli – L’escalier de Santa Maria in Aracoeli - Le Santo Bambino de Santa Maria - Il Campidoglio – Le Palais des conservateurs – Le Palais Neuf - La Louve du Capitole - La voie des forums impériaux et le Colisée – Le cirque Maxime - La via della Consolazione et la roche tarpéienne

Rome Capitole

Campitelli est l'un des vingt-deux arrondissements (rioni) de Rome. Comme il comprend l’essentiel des sites archéologiques de la Rome antique (l’ex « Campo vaccino ») c’est aussi l’arrondissement le moins résidentiel car il ne compte que 693 habitants ! Mais avec le Palais des Sénateurs, devenu la Mairie de Rome, le Vittoriano et les vestiges du Forum romain c’est aussi le quartier emblématique de la cité.

Le Vittoriano est impossible à éviter, on ne voit que lui. Les Romains, avec leur esprit d’impertinence, l’appellent « La machine à écrire » par sa forme générale qui rappelle celle des Remington du début du XXe siècle, mais aussi « Le dentier », par sa forme arrondie, les seize colonnes apparaissant comme autant de dents, sa couleur blanche le fait surnommer aussi « La pièce montée », « Le fer à repasser » enfin, à cause de sa masse énorme qui écrase tous les monuments alentour… dont le Capitole, hélas.

« Ici à Rome, on peut dire les pires choses contre la ville, mieux même, le premier à en dire du mal c’est le Romain. Il ne tire aucun orgueil de sa romanité. Sa romanité, cette longue et antique civilisation, lui sert seulement comme certitude, peut-être inexprimée, que tout passe. Les choses se déroulent d’une façon ou d’une autre, mais nous, nous sommes là depuis 2000 ans, égaux à nous même. Alors… »[1].


[1] Entretien avec Ettore Scola sur son film « Gente di Roma » (2003) Propos recueillis à Rome le 27 janvier 2004 par Jean A. Gili et traduits de l'italien.

Liste des promenades dans Rome et liste des promenades autour du Capitole

Télécharger le document intégral.