La gare de Termini - L’opéra de Rome - La place de la République (piazza de la Repubblica) et les thermes de Dioclétien - Santa Maria de la Vittoria - San Bernardo, Santa Susana et la fontaine de l’acqua Felice - Sainte-Marie-des-Anges – L’église et Galilée – Le Musée National Romain - La Via XX settembre

 

Rome Repubblica

Le quartier de la place de la République est un quartier curieux dans lequel, plus qu’ailleurs à Rome peut-être, les constructions d’âges différents se côtoient et se superposent. S’entremêlent ainsi du romain, du baroque, du moderne et du contemporain !

Quand, le 20 septembre 1870, les troupes royales investissent la Rome pontificale, la ville n’est pas vraiment prête à jouer le rôle de capitale du nouveau pays. Peuplée seulement par 200 000 habitants, ceux-ci sont essentiellement des bourgeois, des commerçants, des artisans, des fonctionnaires, des soldats, généralement liés à la cour pontificale et au fonctionnement de l’église catholique. Il n’y a pas d’activité industrielle et Rome, exception faite des ressources de la papauté, tire ses revenus de l’agriculture environnante. La ville flotte toujours dans des habits beaucoup trop grands pour elle. La partie habitée est celle du Champ de Mars (grosso modo l’Ouest du Corso) et, à l’intérieur de l’enceinte d’Aurélien, on trouve des exploitations agricoles, des granges, des jardins potagers, des parcs de riches villas, des cloîtres et des ruines de monuments antiques… rien qui ne corresponde vraiment à la capitale d’un Etat à la fin du XIXe siècle.

Le quartier de la place de la République rend assez bien compte du développement de Rome comme capitale du nouvel Etat, avec son urbanisme particulier et ses nouvelles constructions.

Liste des promenades dans Rome et liste de la promenade Castro Pretorio / Piazza de la Repubblica

Télécharger le document intégral.