Le pont Mazzini et les quais du Tibre - La prison « Regina Coeli » - La Farnesina et la porta Settimania - San Pietro in Montorio - Le Tempietto de Bramante – Le Monuments aux morts tombés en 1849 et 1870 - La Fontaine Paola – Le chêne du Tasse

 

Rome Trastevere Janicule

 

La promenade du Janicule est un agréable moment dont une partie dans des parcs et jardins, permettant de magnifiques vues sur Rome car la colline culmine bravement à 85 mètres au dessus des eaux du fleuve (altitude de 146 mètres). Le Janicule (« Ianiculum » en latin et « Gianicolo » en italien) est situé au sud de la cité du Vatican. Il est considéré comme la « huitième » colline de Rome car il n’était pas inclus dans l’enceinte antique. Situé sur la rive droite du Tibre, en territoire d'origine étrusque, il aurait été occupé initialement par des colons juifs et syriens (la découverte d’un sanctuaire et d’une statuette d’origine syrienne semble d’ailleurs toujours être une énigme pour les historiens), devenant ainsi le « Transtiberim », « l’autre côté du Tibre », devenu aujourd’hui le quartier du Trastevere. Il ne fut complètement incorporé à la ville de Rome qu'en 1642, sous le pape Urbain VIII Barberini (1623 / 1644) avec notamment la construction d’une enceinte fortifiée englobant Vatican, Janicule et quartiers bas du Trastevere.

La colline n’en a pas moins connu des moments historiques importants. C’est le lieu où la tradition situe la crucifixion de Saint-Pierre, c’est aussi l’endroit par lequel les troupes françaises de la seconde République, alors dirigée par Louis Napoléon Bonaparte, entrèrent dans Rome en 1849 pour mater la République romaine de Mazzini et réinstaller sur son trône le pape Pie IX Ferretti (1846 / 1878). Enfin, le Janicule possède des monuments du plus grand intérêt comme l’église San Pietro in Montorio, le Tempietto de Bramante, ou la fontaine Paola.

Liste des promenades dans Rome. et liste des articles sur le Janicule

Télécharger le document intégral.