Une communion laïque ! - Une tradition du mouvement ouvrier allemand

 

Allemagne RDA Ziegov Jugendweihe

« Les enfants préparent la Jugendweihe en huitième classe. C’est une cérémonie solennelle qui marque l’entrée des jeunes dans le monde des adultes. A cette occasion, les jeunes s’engagent à travailler de façon exemplaire et à servir leur patrie. La Jugendweihe est conçue comme une préparation à la vie dans la société socialiste. Chaque année, plus de 90% des élèves de la huitième classe préparent la jugendweihe »[1].

Dans une petite salle de la Maison de la culture de Ziezow, une petite commune rurale proche de Parchim, nous assistons à une bien curieuse cérémonie, celle de la « Jugendweihe » : une espèce de communion solennelle socialiste !

Les jeunes garçons et filles du village, de la huitième année scolaire, à l’âge de quatorze ans, sont assis bien sagement face au public, en rangs d’oignons, sous une large bannière accrochée au mur, bleue avec un soleil levant, le drapeau de la F.D.J (« Freie Deutsche Jugend »), le mouvement de la jeunesse libre allemande. Ils sont tirés à quatre épingles, les garçons en costume cravate, les filles en jupes plissées et corsage blanc.

Les allocutions du maire et du responsable de la F.D.J leur rappellent, s'il en était besoin, leurs responsabilités individuelles dans la construction collective de la société socialiste. Puis, ils prêtent solennellement serment devant l'auditoire composé de leurs parents manifestement fiers de leur progéniture, de leurs frères et sœurs, des amis de la famille et de leurs voisins, tous endimanchés également.

  • Etes-vous prêts à mettre toutes vos forces pour lutter pour la paix et pour la défendre, en lien avec toutes les personnes éprises de paix ?
  • Oui, c'est promis !
  • Êtes-vous prêts à mettre toutes vos forces pour un pays unifié, pacifique, démocratique et indépendant en Allemagne, en lien avec tous les patriotes ?
  • Oui, c'est promis !
  • Etes-vous prêts à mettre toutes vos forces pour construire une vie heureuse, pour le progrès de l'économie, la science et l'art?
  • Oui, c'est promis !
  • Maintenant, prenez l'engagement de promouvoir la réunion de tous les créateurs de notre peuple de se rencontrer afin de vous protéger et de vous permettre de réaliser l’objectif auquel vous vous êtes engagés.

Quel charabia, mais passons, du moins ce n’est pas en latin !

A l'issue de la cérémonie, parents, enfants et amis, se retrouvent dans l'intimité pour un repas à la maison au cours duquel les jeunes confirmés recevront des cadeaux pour marquer cette étape dans leur vie comme pour nos banales communions solennelles.

Il semble qu'existait en Allemagne, dans le mouvement ouvrier, depuis le XIXe, une forte tradition de cérémonies laïques imitées des cérémonies religieuses à l'image de nos baptêmes républicains. La Jugendweihe est un rite civil de passage à l'âge adulte, présent sous la République de Weimar, transformé pendant la période nazie au sein des jeunesses hitlériennes. Le tout remis à l'honneur en 1954 avec le régime socialiste, pour contrecarrer le pouvoir des églises et assurer la présence idéologique du Parti[2].

Pour les participants français, à l'esprit toujours un peu critique et ironique envers les commémorations officielles, les cérémonies et les discours, la chose apparaît, au mieux, plutôt curieuse, au pire, plutôt ridicule.


[1] Panorama DDR. « La RDA se présente ». 1984.

[2] Pour de plus amples informations sur la Jugendweihe voir Marina Chauliac, « La Jugendweihe : continuités et changements d’un rite hérité de la RDA », Revue française de science politique, 2003 / 3 (Vol. 53).

Liste des articles sur la RDA.

Télécharger le document intégral