Une petite ville du Harz - L'importance politique de la crème Chantilly

 

Allemagne RDA Gernrode 1

« Les principales activités de la région sont la construction mécanique lourde et la construction d’équipements, implantées dans le chef-lieu. (...) La ville de Magdeburg est un grand carrefour des transports. C’est le plus grand port intérieur de la R.D.A. (...) Les principaux monuments sont la cathédrale et les restes de l’abbaye romane de Magdeburg.

La forêt recouvre le quart de la région, principalement dans le Harz et la Vieille Marche. La région de Wernigerode dans le Harz est l’une des contrées les plus charmantes du district »[1].

Gernrode est un bourg rural au pied du Harz. S'il possède une magnifique église du Xe, parfaitement restaurée et entretenue, le village est dans un état très médiocre bien que très propre. Les chaussées pavées s'affaissent, les trottoirs pavés aussi sont irréguliers, les lampadaires sont d'un modèle très ancien et d'une faible luminosité, les maisons ont des façades qui s'effritent et n'ont plus connu de peinture depuis longtemps. Par contre, les fenêtres sont garnies de jolis rideaux et les intérieurs apparaissent coquets. Même la mairie est dans un piètre état. Le crépi de la façade, qui voulait nous faire croire qu'elle était construite en pierre, avec pilastres et chapiteaux, a disparu en grandes plaques dénonçant une construction de base en briques.

Si les magasins sont peu nombreux, car le bourg est petit, il existe néanmoins un petit salon de thé où les ménagères, d'un tour de taille très respectable, viennent acheter leurs pâtisseries couvertes de crème Chantilly (« Schlachtzahne » ; littéralement, crème battue) selon un rite tout germanique.

Mais, en R.D.A, la crème Chantilly est un problème politique grave ! Si grave que le plénum du Parti a étudié la question scientifiquement, avec enquêtes et statistiques économiques et sociales. La conclusion de ces travaux, c’est que les Allemands de l'Est ont une alimentation déséquilibrée, avec beaucoup trop de graisses, d'où des problèmes de surcharge pondérale et donc de santé. Aussi, cette question de la crème Chantilly est-elle traitée dans la préparation du dernier plan quinquennal, par Erich Honecker lui-même, en fixant de nouvelles orientations pour la consommation alimentaire. Cela donnera-t-il lieu ensuite à une grande offensive anti crème chantilly du S.E.D auprès des masses laborieuses ? Je ne doute pas que la question sera débattue très sérieusement au sein de la prochaine réunion du Conseil d’Etat de la R.D.A et qu’elle donnera lieu à force réunions, communiqués de presse, émissions télévisées et campagnes populaires.

L'état d'entretien des grandes villes, Halle, Leipzig ou Erfut, n'est pas très différent de celui de Gernrode. Dans les quartiers anciens, c'est le même état médiocre d'entretien des chaussées, trottoirs et façades, rappelant les photos de Robert Doisneau du Paris des années 50. Les quartiers modernes, composés de hautes barres et de tours, sont semblables à ceux de toutes les villes du monde, si ce n'est un souci manifeste d'intégration des équipements collectifs dans les immeubles, au plus près des habitants, et avec une place importante accordée à la statuaire monumentale, bien sûr figurative et aux thèmes prolétariens (Marx, Lénine, Alliance indéfectible des ouvriers et paysans, Amitiés entre les peuples, Colombes de la paix, etc.)

Les centres des villes anciennes, par contre, sont le plus souvent réhabilités, les vieilles maisons comme les monuments restaurés, les rues transformées en voies piétonnes et équipées de mobilier urbain, bancs, luminaires, massifs de fleurs...


[1] Panorama DDR. « La RDA se présente ». 1984.

Liste des articles sur la RDA.

Télécharger le document intégral