Santa Clara - Une bataille décisive - Le mausolée du Che.

 

Cuba Santa Clara Mausolée du Che

Santa Clara est une ville de 220 000 habitants, fondée en 1689 par les habitants de Remedios par peur des attaques des pirates qui écumaient la côte selon les uns, pour fuir les forces sataniques qui avaient pris possession de la ville selon les autres !

Mais Santa Clara est aujourd’hui surtout connue comme étant « la ville du Che ».

C’est à Santa Clara que le Che conduisit une des batailles décisives dans la révolution, ouvrant de fait la route de La Havane aux « Barbudos ». Pour arrêter leur progression, Fulgencio Batista avait jeté ses dernières forces dans l’équipement d’un train blindé et l’envoie de 2 000 soldats à Santa Clara. Train blindé que le Che fit dérailler et attaquer dans une embuscade à l’entrée de la ville.

Drôle d’idée qu’avait eu là Batista compte tenu de l’extrême vulnérabilité de ce genre de matériel militaire dans une guerre moderne ! Bref, c’est la déroute chez les forces gouvernementales, dont les derniers éléments se réfugièrent dans l’hôtel de la place centrale de Santa Clara, la place Leoncio Vidal.

Impossible de visiter Santa Clara sans aller voir le mémorial consacré au héros de la ville ! L’ensemble est grandiose : une vaste place dominée par une statue gigantesque en pied du Che, sous lequel est situé le mausolée qui reçoit les corps de Guevara et de ses compagnons d’armes en Bolivie. Il abrite également un petit musée qui présente des photos du Che au cours des différents épisodes de sa vie, ainsi que de nombreuses reliques : blouse blanche de médecin, uniforme, appareil photo, jumelles, instruments médicaux et armes à feux, pistolets et fusils…

Selon les statistiques de l'agence cubaine Prensa Latina, un millier de personnes en moyenne - Cubains et étrangers – visite chaque jour le mémorial. L’ensemble laisse un sentiment de malaise. Si Fidel Castro est très peu représenté à Cuba, s’il apparaît peu présent dans les slogans et images, le Che à contrario est véritablement mis à toutes les sauces : son image est présente partout, ainsi que les slogans qui lui sont attribués. Nombre d’écoles, d’avenues, portent son nom. Le culte qui lui est voué relève de la saint-sulpicerie révolutionnaire la plus idiote à l’exemple du panneau situé près du mémorial…

« C’est une étoile qui t'a posé ici et elle t'a fait de ce peuple »…

Sans commentaire !

Liste des articles sur Cuba Ouest.

Télécharger le document intégral