Fontaine de Trevi - Fontaines du Triton et des abeilles – Palais Barberini - Judith et Holopherne - San Carlo alle Quattro Fontane - Sant’Andrea al Quirinale - Palais et la place du Quirinal - Le pavillon de l’Aurore du palais Rospigliosi-Pallavicini - La colonne Trajane

 

Rome Trevi Quirinale

La fontaine de Trevi est certainement un des monuments les plus connus de Rome avec le Colisée et la basilique Saint-Pierre. Dans la Rome antique, le quartier de Trevi était très urbanisé avec quelques édifices monumentaux dans la partie basse, alors que la partie haute était un quartier résidentiel riche. Avec la dislocation de l’Empire et les invasions barbares, l’activité s’est concentrée sur les rives du Tibre abandonnant les parties périphériques aux activités agricoles.

A la Renaissance, essentiellement après le pillage de Rome par les troupes impériales de Charles Quint (1527), l’urbanisation s’est développée avec le percement de deux grands axes, la « strada Pia » (1565), due au pape Pie IV Medici, qui va du Quirinal à la Porta Pia (aujourd’hui via del Quirinale puis via XX settembre) et la « strada Felice » (1585), due au pape Sixte V Felice Perretti, qui va de la Trinité des Monts à Saint-Jean-de-Latran (aujourd’hui via Sistina, puis delle Quattro Fontane et Merulana) entraînant la construction de nombreux palais et églises et faisant du quartier de Trevi un quartier très représentatif du baroque romain.

Le projet de Napoléon Ier de faire du palais du Quirinal un centre du pouvoir impérial n'a pas été réalisé en raison de la chute de l’Empire, mais l'idée a été relancée quand Rome est devenue la capitale de l’Italie, en 1870, et de nombreux ministères se sont installés dans le quartier de Trevi ou à proximité (Agriculture, Défense, Finances) lui donnant aussi un caractère de quartier administratif.

Liste des promenades dans Rome et liste des articles sur le quartier de Trevi

Télécharger le document intégral.