Rome Parione Fontaine des fleuves

 

Parione, du Campo dei Fiori à la Place Navona (1/13). Le Campo dei Fiori – Le palais de la Chancellerie - Le Palais Massimo - Les statues parlantes de Rome – Pasquino - Piazza Navona - La fontaine des fleuves - Santa Agnese in Agone

Le sombre Giordano Bruno sur le champ aux fleurs (Campo dei Fiori) (2/13).  Une place sans église ni palais - Mais une sombre statue - Un symbole de la lutte contre l'obscurantisme

Une lutte toujours actuelle (3/13). L'inauguration de la statue de Giordano Bruno - Marché aux légumes et supplice de la corde

Un palais de la première Renaissance, le Palais de la Chancellerie (4/13). Un palais de la première Renaissance - Une citadelle bien protégée.

Les Affaires étrangères du Vatican (5/13). Siège du Parlement romain - Puis de la Chancellerie vaticane - Et du tribunal de la Sacra Rota - Un territoire francophone

Une modernité étonnante, le Palais Massimo alle colonne (6/13). Un palais Renaissance - Une grand emodernité de formes - A l'arrière des fresques en grisaille

Pasquino, une des statues parlantes de Rome (7/13). Une statue informe - Mais bavarde !

Modernité de Pasquino (8/13). Pasquino, un opposant à supprimer ! - La Pasquinade, une satire indispensable à la démocratie

Au secours, ils veulent faire taire Pasquino ! (9/13). Pasquino enfin muselé ?

Le cirque de la Piazza Navona (10/13). Une place sur un stade - Et même une place transformée en lac !

La fontaine des fleuves (11/13). Une composition étrange et audacieuse - Qui séduisit la papesse Olimpia

Santa Agnese in Agone, la dernière œuvre de Borromini (12/13). Une succession d’architectes – Une œuvre originale de Borromini mais en partie dénaturée

Liste des articles sur Parione (13/13).

 

 Rome, Montpellier, 2002 / 2015.

Liste des promenades dans Rome 

Télécharger le document intégral.