Une étrange tête de cerf surmontée d'une croix - Le meilleur café de Rome ?

 

Rome Sant'Eustachio Saint Roch

« Notre endroit préféré, c’était – c’est – la place Saint-Eustache face à l’église où rêve une tête de cerf ; tard dans la nuit défilent des autos, modestes ou luxueuses, des familles, des couples, des bandes qui viennent avaler au comptoir un café réputé le meilleur de Rome… »[1]

L’église Saint-Eustache est le centre affiché de ce quartier de Rome dans lequel on ne fait souvent que passer. L’église se remarque généralement quand on se rend du Panthéon à la Place Navone. Au détour d’une rue, on ne manque pas d’être étonné par cette façade surmontée d’une tête de cerf portant une croix dans sa ramure, rappelant la vision qu'aurait eu un officier romain, Placido, lors d'une battue de chasse au Ier siècle. Se convertissant alors au christianisme ainsi que sa famille, il aurait pris le nom d’Eustache.

Persécuté, Eustache se serait enfui en Egypte. Face aux difficultés des campagnes d’Asie mineure, l’empereur Trajan (53 / 117) l’aurait rappelé pour prendre la tête des armées romaines. Le successeur de Trajan, Hadrien (76 / 138), lui ayant ordonné de faire des sacrifices aux dieux romains, il aurait refusé et aurait été condamné à mourir, lui et sa famille, enfermés dans un taureau d’airain porté à incandescence ! Que voilà des plaisirs populaires, simples et sains ! Les hommes n’ont pas leur pareil pour inventer des méthodes pour faire soufrir leurs semblables de manière originale.

Les restes du saint sont conservés dans un sarcophage en pierre situé sous l’autel principal de la basilique.

La façade de Saint-Eustache paraît bien simple en regard des nombreuses façades baroques de Rome. Elle paraît plus classique que baroque. Elle est l’œuvre de Cesare Corvara ( ? / 1703). Elle comporte deux niveaux très distincts. Une partie basse comportant un portique avec deux colonnes, et deux avancées décorées de pilastres. La partie basse présente quatre pilastres et deux colonnes décorées de chapiteaux ioniques complétés de têtes de cerf. La partie supérieure de la façade est en net retrait. Elle est décorée de quatre pilastres avec une large fenêtre au centre et deux niches latérales. L’ensemble est coiffé d’un fronton triangulaire décoré avec la tête de cerf, Le campanile, de briques rouges, fut érigé vers 1090 et tranche avec la façade tant par son style (roman / classique), ses matériaux (briques / pierre calcaire) que par sa couleur (rouge / blanc).

Le palazzetto Tizio de Spoleto, en face de Saint-Eustache, est un bâtiment du XVIe siècle. Sa façade est couverte de fresques de Taddeo Zuccari (1529 / 1566).

Autre monument enfin, toujours sur la place Saint-Eustache, le « Caffè Sant'Eustachio » lequel a la très lourde responsabilité d’être considéré comme l’établissement où l’on sert le meilleur expresso de la ville ! Le café a été fondé en 1938 dans le local d'un ancien torréfacteur. La spécificité de l’expresso du Caffè Sant'Eustachio tiendrait à la torréfaction des grains d'arabica d'Amérique du Sud, faite au feu de bois dans une antique machine datant de 1948. Depuis 1999, le café est propriété des frères Raimondo et Roberto Ricci.

 « Ainsi, après avoir pris le plus fameux café de la ville au bar de la piazza Sant’Eustachio, l’œil repart en jonglant vers le ciel et va s’entraver, étonné, entre les cornes de la grosse caboche de cerf qui surplombe l’église face à nous. Une pareille tête animale au sommet d’une église baroque surprend un peu et l’on s’interroge sur la croix dressée entre les cornes. On imagine l’alliance du christianisme et d’une religion païenne, entre l’ordre rigide et divin de la croix et le désordre branchu et sylvestre des ramures du cerf »[2].

Si le café du bar Sant’Eustachio est bon, l’endroit est désormais connu et donc très fréquenté. Mais ce n’est pas seulement pour son café que ce bar mérite malgré tout un détour, son chocolat, préparé à l’ancienne, est tout aussi délicieux.


[1] Simone de Beauvoir. « La force des choses ». 1963.

[2] Marco Lodoli. « Iles – Guide vagabond de Rome ». 2005.

Liste des promenades dans Rome et liste des articles sur Sant'Eustachio

Télécharger le document intégral.