Ni forteresse, ni séjour princier, ni résidence de chasse, alors quoi ?

 

Pouilles Castel del Monte

Voilà bien le plus étrange et le plus mystérieux des châteaux ! Il est pourtant d’une apparence des plus élémentaires : forme géométrique simple, répétée, murs très peu décorés, surfaces lisses sans excroissances. Il n’y a là ni couloirs secrets, ni escaliers dérobés, ni souterrains, ni lieux impénétrables, ni grotte cachée – il est construit directement sur le rocher -, il apparaît plutôt comme un pur diamant, parfaitement taillé, limpide et de la plus belle eau.

C’est que la fonction du château demeure totalement inconnue, à quoi pouvait-il bien servir ? [1]

Une forteresse ? Certes, il possède de hauts murs d’enceinte, des tours à chacun de ses angles, des ouvertures réduites vers l’extérieur. Mais il ne présente pas les caractéristiques que l'on retrouve habituellement dans les édifices militaires de l’époque : un bastion extérieur, des douves, un pont-levis, une herse, des meurtrières, des créneaux, des entrepôts pour les armes et la nourriture, Dans ses tourelles les escaliers en colimaçon montent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre alors que, pour des raisons guerrières, ils devraient tourner dans l’autre sens pour gêner les assaillants qui portent leur épée dans la main droite ! Et ces escaliers sont éclairés de meurtrières trop étroites pour y tirer à l’arc. Il n’aurait pas pu soutenir bien longtemps un siège.

Alors, une résidence de chasse de l’empereur ? Le château est isolé et la région avait la réputation d’être très giboyeuse. Mais il ne possède pas d’écuries pour y loger les chevaux des chasseurs et de leur suite ! Il ne possède même pas de cuisines !

Une résidence princière d’où gouverner l’empire ? Pour cela le château comprend un très bel ensemble de pièces, les unes pouvant servir d’antichambre, les autres de salle de réception. Il était à l’origine somptueusement décoré de marbres colorés, il comprend aussi de petites salles pour la toilette judicieusement reliées à un système de distribution d’eau à partir de réservoirs situés dans le haut des tours. Mais l’absence d’écuries pour y loger les chevaux de la cour comme des messagers, l’absence de cuisines pour nourrir l’empereur et sa cour, l’absence de chapelle pour y célébrer les offices religieux, et le fait qu’il soit assez isolé, n’inclinent pas à imaginer qu’il avait à remplir prioritairement cette fonction.

Certes, toutes sortes d’études astronomiques et astrologiques permettent d’en souligner une caractéristique : celle d’être un calendrier céleste, En mesurant ses limites extérieures, ses axes et ses proportions, on constate que l'axe Ouest / Est qui passe par le portail dérive de 2°5 de la direction idéale correspondant à l'angle donné par l'inclinaison de l'axe terrestre. Dans la cour, l'ombre de l'arête murale rejoint le bas du côté opposé de l'octogone à chaque équinoxe…

Les dimensions du château, extérieures comme intérieures, mettraient également en évidence l’utilisation du nombre d’or (1,618) qui intervient dans la construction des pentagones réguliers. Frédéric s’intéressait aux mathématiques et à la géométrie et aurait rencontré Leonardo Fibonacci (1175 / 1250) lequel introduisit en Europe les équations du second degré développées par les Arabes et dans lesquelles concoure le nombre d’or.

« Lorsque, ô Seigneur Frédéric, prince très glorieux, [...] maître Jean de Palerme, m'ayant rencontré, me proposa la question, qui n'appartient pas moins à la géométrie qu'au nombre, de trouver un nombre carré qui, augmenté ou diminué de cinq, fait toujours naître un nombre carré. [...] Ayant d'ailleurs appris [...] que Votre Majesté avait daigné lire le livre que j'avais écrit sur les nombres, et qu'il Lui plaisait parfois d'entendre les subtilités relatives à la géométrie, je me suis rappelé la question que je viens d'énoncer et qui m'avait été proposée à Votre cour par Votre philosophe. J'en ai pris le sujet, ai entrepris de composer le présent ouvrage, et ai voulu l'intituler Le Livre des nombres carrés »

Les historiens s’interrogent encore sur la fonction de cet extraordinaire château !


[1] UNESCO. « Liste du patrimoine mondial de l’Humanité ».

Liste des articles sur les Pouilles

Télécharger le document intégral