Rappels d’histoire récente - La fin de l’URSS et la naissance de la Fédération de Russie.

 

Russie Moscou Place Rouge Mausolée de Lénine

1988 : premier voyage à Leningrad et Moscou. Mais, il s’en est passé des choses depuis trente ans, des évolutions que personne n’imaginait même s’il était évident que le système soviétique était à bout de souffle et qu’il devait se réformer profondément.

Rappelons-en quelques étapes clefs.

En mars 1985, Mikhaïl Gorbatchev est élu Secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique. Il lance une politique de « glasnost » (transparence) pour supprimer les reliquats de stalinisme et de « perestroïka » (restructuration) pour combattre la stagnation économique.

En mai 1989, une première réforme constitutionnelle vise à établir une structure d’Etat indépendante du Parti Communiste en créant le poste de président du Soviet suprême d'URSS (une assemblée fédérale) lequel est désormais investi de réelles fonctions de chef de l'État. Dans le même esprit, le 15 mars 1990, Mikhaïl Gorbatchev est élu, par le Soviet suprême, président de l’URSS avec une nouvelle réforme constitutionnelle qui transfère les pouvoirs dévolus auparavant au président du Soviet suprême au nouveau président de l'URSS. Parallèlement, les Soviets suprêmes des différentes républiques composant l’URSS élisent des présidents Boris Eltsine est alors élu président de la Fédération de Russie laquelle représente les ¾ de l’économie soviétique.

Du 19 au 21 août 1991 a lieu une tentative de coup d’Etat par un « Comité d’Etat pour l’état d’urgence », composé de responsables du PCUS hostiles aux réformes, écartant le président de l’URSS, Mikhaïl Gorbatchev, retenu en résidence surveillée en Crimée. Boris Eltsine joue alors un rôle-clef dans l’échec du coup d’Etat et, le 25 août 1991, Boris Eltsine suspend les activités du PCUS et confisque ses biens. Le PCUS est purement et simplement dissous le 6 novembre.

Le 21 décembre 1991, l’URSS s’effondre, les républiques qui la constituaient prenant leur indépendance. Gorbatchev démissionne, le CAEM (Conseil d'assistance économique mutuelle créé en 1949) et le Pacte de Varsovie (un pacte de défense mutuelle créé en 1955) disparaissent. La Fédération de Russie, qui constituait le noyau historique et économique de l’URSS, prend sa place dans les institutions internationales notamment le siège permanent au Conseil de sécurité des Nations unies, et assume le passif financier de l’ancienne URSS. Une union politique et économique, la CEI, est fondée en 1991 pour tenter de maintenir des liens privilégiés entre les pays issus de l’URSS.

À partir de 1992, le gouvernement russe privatise massivement, dans des conditions souvent obscures, permettant la création rapide de très grandes fortunes. En 1994, plus de 50 % du secteur public (112 625 entreprises d'État) avait été privatisé. Les consommateurs, confrontés à une économie de marché, font face à une inflation galopante, 200 % pour le seul mois de janvier 1992, 2 600 % sur l’année 1992, et 1 000 % l'année suivante !

 La planification dirigiste et centralisée de l’économie est abandonnée brutalement au profit d’un mode de fonctionnement s’inspirant des thèses libérales des économistes de l’école de Chicago. La transition très rapide vers une économie de marché capitaliste provoque un effondrement total de l’économie russe. Le PIB est divisé par deux au cours des années 90 et une crise financière majeure, en 1998, plonge une grande partie de la population dans de graves difficultés. De 2000 à 2007, la Russie connaît un redémarrage fort (augmentation du PIB de 7 % en moyenne par an) étroitement lié à la montée des prix des matières premières et plus particulièrement du pétrole et du gaz. L'afflux de revenus qui en découle permet le développement du secteur tertiaire (banque, assurance, distribution) et la croissance de la consommation intérieure. Le développement est plus erratique depuis 2008…

Nouveau voyage en 2017 à l’occasion d’une croisière fluviale entre Saint-Pétersbourg et Moscou. Qu’est-ce-qui a changé en Russie en trente ans aux yeux d’un touriste étranger de passage ?

Liste des articles sur la voie navigable Moscou / Baltique

Télécharger le document intégral