De Cologne à Nüremberg, via Göttingen et Bayreuth

19 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (24/24). Liste des articles.

Le Rhin une frontière (1/24). Touristes français en Allemagne – Mémoire de poésies patriotiques et revanchardes Rolandseck (Westphalie) – Confrontation d’œuvres dans le temps et l’espace (2/24). Le musée Arp de Remagen – Exposition Henri Moore Drachenfels (Westphalie). Dans les pas de Byron et de Heine (3/24). L’antre du dragon Fafner – Un rocher propre aux émotions romantiques Le Rhin, un trait d’union ? (4/24). Le voyage d’Allemagne pour les écrivains romantiques français Cologne (Westphalie) - Une cathédrale... [Lire la suite]

17 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (23/24). De la restauration en Allemagne.

Des changements progressifs profonds dans la restauration   Les Allemands n’ont pas les mêmes habitudes alimentaires que les Français. Il faut dire que le déroulement de la journée de travail est différent, la pause déjeuner étant particulièrement brève, voire inexistante. La conséquence, c’est que le petit-déjeuner doit être assez consistant (charcuterie, fromage, œufs à la coque, thé, café) car le déjeuner peut se réduite à un seul plat composé (viande + pommes de terre), à des sandwichs ou à rien faute de temps. Le dîner... [Lire la suite]
15 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (22/24). Nuremberg (Bavière) - Que faire des symboles architecturaux du nazisme ?

Il y en a peu, mais peu c’est encore trop   Hitler avait choisi la ville de Nuremberg pour y tenir chaque année le congrès du NSDAP (« NationalSozialistische Deutsche ArbeiterPartei », Parti national-socialiste des travailleurs allemands). C’est que la ville offrait un cadre prestigieux pour la réalisation de ses grands rassemblements : histoire illustre, résidence des empereurs germaniques, château-fort ayant conservé les objets symboles de l’empire (du « Reich »), ville médiévale, églises gothiques.... [Lire la suite]
13 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (21/24). Nuremberg (Bavière) - Où l’on retrouve la « Sainte lance ».

Nuremberg, conservatoire des insignes symboliques de l’Empire – Une Sainte lance bien récente   Décidemment, la Sainte lance nous aura poursuivi pendant tout notre voyage ! Croisée dans le château de Wewelsburg, nous la retrouvons dans l’opéra Parsifal de Wagner à Bayreuth, et enfin dans les objets symboliques de la souveraineté impériale à Nuremberg ! Au Moyen-âge les insignes symboliques de l’Empire (la couronne, le sceptre, l’orbe, l’épée et le manteau de couronnement, la Sainte croix et la Sainte lance)... [Lire la suite]
11 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (20/24). Bayreuth (Bavière) – Ou, comment rendre service à Wagner !

Questionner l’œuvre, l’artiste et son temps   Heureusement, après un Parsifal dont la mise en scène est sans attrait et démagogique, nous avons droit à un Maître-chanteur de très haute tenue, interrogeant avec finesse l’œuvre, son auteur et l’histoire[1]. Pendant l’ouverture, le spectateur assiste à un moment de la vie de la famille Wagner dans la pièce principale de la villa Wahnfried. Entouré de son épouse, Cosima, de son beau-père, Frantz Liszt, et du compositeur et chef d’orchestre de confession juive, Herman Levi,... [Lire la suite]
09 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (19/24). Bayreuth (Bavière) – Ou, comment ne pas rendre service à Wagner !

Utiliser les évènements contemporains pour faire sensation   Je ne suis pas un groupie de Wagner, pas même un fan, tout juste un modeste amateur d’opéra qui se rend à Bayreuth à chaque fois que l’organisation du festival veut bien lui accorder des places, soit cinq fois en quarante ans de demandes annuelles systématiques. Une fois tous les huit ans en moyenne, c’est un rythme qui me convient bien. Après une mise en scène de Parsifal par Wolfgang Wagner (1998) assez plate qui jouait sur le côté fantastique et le merveilleux de... [Lire la suite]

07 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (18/24). Elections législatives 2017 en Allemagne.

Une campagne très policée – Et sans orientations politiques déterminantes   Notre voyage tombe en plein dans la préparation des élections fédérales allemandes qui doivent renouveler les 630 sièges du Bundestag le 24 septembre 2017. Dans le Land de Rhénanie-du-Nord / Westphalie la bataille fait  rage car le SPD (« Sozialdemokratische Partei Deutschlands », un parti social-démocrate) a perdu au printemps dernier la majorité qu’il détenait depuis 2010 au sein du gouvernement régional. C’est désormais une coalition... [Lire la suite]
05 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (17/24). Santé économique insolente et pauvreté.

De l’emploi mais aussi beaucoup de précarité – Une pauvreté plus située dans les nouveaux lânder   Un voyage en Westphalie et Bavière est souvent exaspérant pour un Français : trop propre, trop rangé, trop entretenu, trop bien organisé… Mais comment font-ils après les destructions terribles de la dernière guerre pour atteindre un tel niveau de revenu et d’investissement ? Mais, s’il est vrai qu’il s’agit des régions parmi les plus riches d’Allemagne et d’Europe, la pauvreté y est néanmoins aussi sensible. On voit... [Lire la suite]
03 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (16/24). Vierzehnheiligen (Bavière). D’un plan en croix latine à un plan centré

Un jeu de coupoles ovales surbaissées     L’église de Vierzehnheiligen, au Nord de Bamberg, est une autre prouesse architecturale de Baltasar Neumann. Le problème à résoudre était d’une toute autre nature qu’à Wurtzbourg. Là, pas d’espace restreint ou d’aspect extérieur à respecter car le site est situé au sommet d’une petite colline bien dégagée, mais par contre il convenait de mettre en valeur un lieu unique, celui où un jeune berger, avait vu apparaître, le 24 septembre 1445, un enfant pleurer à cet endroit…... [Lire la suite]
01 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (15/24). Würzburg. L’église de la Résidence (Hofkirche), une leçon d’architecture

Ou comment dynamiser un haut et long couloir ?   L'église de la Résidence (Hofkirche)[1], est située dans l’aile Sud-Ouest de la Résidence et s’intègre totalement dans la structure du palais sans modification des façades qui comprennent une série de fenêtres alignées sur deux niveaux, un inférieur très haut et un supérieur plus bas, ni modification des toitures. L’emplacement choisi n’était donc pas sans poser quelques problèmes d’architecture et d’esthétisme, d’une part avec une surface étroite, très allongée, d’autre... [Lire la suite]