Une ville complexe, contrastée, pleine de paradoxes

13 décembre 2015

Autriche - Entre admiration et exaspération (13/14). Des écrivains, honneur de l'Autriche.

Mise en cause du conformisme et de la pensée unique – Un passé qui passe mal   « Donne moi ton manteau, Martin,mais d’abord, descends de ton chevalet laisse là ton épée,donne le moi tout entier »[1]. Avant les « imprécateurs » Peter Handke, Thomas Bernhard et Elfriede Jelinek qui secouèrent vigoureusement la bien-pensance des années d’après-guerre, l’amnésie et le refoulement collectif des responsabilités autrichiennes dans le nazisme, Ilse Aichinger avait rédigé très tôt (1946) un manifeste « Aufruf... [Lire la suite]

10 mars 2015

Promenades dans Vienne (24/24). Liste des articles.

    Promenades dans Vienne (1/24). Un voyage qui commence bien mal (2/24). La Wienerwald - Une réputation de propreté surfaite A Vienne, le baroque des églises… (3/24). Saint-Charles-Borromée - Peterskirche - Jesuiten-Kirche A Vienne, le baroque des châteaux : le Belvédère… (4/24). Le palais supérieur - la salle des fresques, de Gaëtano Fianti - Le palais inférieur - L’apothéose du Prince Eugène en Hercule A Vienne, le baroque des châteaux : Schönbrunn… (5/24). Une façade composée d'ajouts... [Lire la suite]
09 mars 2015

Promenades dans Vienne (23/24). En matière de postface…

Une ville de contradictions - Qui se cache à elle-même ses propres paradoxes   La Vienne que nous avons découverte est bien sûr différente de celle que nous imaginions. Réputée pour ses monuments d’art baroque où se mêlent richesse des ornementations, profusion des décors, exubérance de l’architecture, nous y avons trouvé nombre de bâtiments plutôt pompeux, avec la volonté affirmée de souligner la puissance du prince. Un baroque moins fantasque que celui de l’Allemagne du Sud et moins imaginatif que celui de Rome. Si le... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mars 2015

Promenades dans Vienne (22/24). Une autre Vienne ?

Une Vienne crépusculaire, livrée aux trafics - Le "Troisième homme".   C’est pourtant à une toute autre Vienne que nous convie le film « Le troisième homme ». Cette ville-là est une Vienne crépusculaire, misérable, transformée en champ de ruines par la guerre, les réfugiés squattant les pièces des palais baroques endommagés, les troupes étrangères quadrillant les quartiers. La ville était alors divisée en quatre secteurs d’occupation par les alliés, américains, anglais, français et soviétiques, lesquels organisaient... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mars 2015

Promenades dans Vienne (21/24). La psychanalyse, nécessairement viennoise.

Le musée Freud - Vienne 1900 entre conformisme et innovation   Mais il y a une autre « institution » viennoise, après toutes celles consacrées à l’architecture, la peinture, l’alimentation et la mort : le cabinet et l’appartement de Sigmund Freud. Freud vécut quarante sept ans dans son appartement du 19 Bergasse, de 1891 à 1938 ! Le moins que l’on puisse penser c’est que l’inventeur de la psychanalyse n’aimait guère déménager. En 1907, il occupa également l'appartement du premier étage laissé disponible... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mars 2015

Promenades dans Vienne (20/24). Un cimetière « ganz net » pour masquer la victoire de la Grande Faucheuse ?

Des morts tellement bien rangés et peignés !   Les « tombes d’honneur » des personnalités célèbres sont toutes regroupées par catégories, pas question de les disperser un peu partout comme au cimetière du Père Lachaise. Ici, tout est organisé, planifié, dans une hiérarchie bien orchestrée. D’un côté les musiciens, dont les tombes s’organisent autour du cénotaphe de Mozart. Les Viennois n’ont pas fini de se mordre les doigts d’avoir laissé disparaître le corps de Mozart. Cela aurait été tellement mieux d’avoir aussi... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mars 2015

Promenades dans Vienne (19/24). La pâtisserie, les cafés, l’alimentation, la vie… et la mort !

Crypte des Capucins - Zentralfriedhof - Prendre le 71   Outre la maîtrise des formes, l’art baroque n’est pas sans une touche d’humour grinçant. Dans le narthex de l’Asamkirche de Munich (1746), c’est un squelette grimaçant qui vous accueille. Sur le côté d’un entablement, une parque file le fil des vies avec une quenouille. De l’autre côté de l’entablement, émerge le torse d’un squelette ricanant qui brandit une énorme paire de ciseaux afin de couper le fil tissé par la parque… le tout abondamment doré. La juxtaposition des... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mars 2015

Promenades dans Vienne (18/24). Déballage de légumes et d’histoire au Naschmarkt.

Le Naschmarkt - Une maîtrise de l'ordre qui devient oppressante   Après les cafés, il nous faut visiter un autre haut lieu de la convivialité viennoise : le Naschmarkt. C’est un marché très cosmopolite. Sur un bon demi-kilomètre et une centaine d’étals, on y trouve tous les fruits et légumes de saison, des fromages, des volailles, des poissons et des pains mais aussi des fruits secs, des épices, des olives cuisinées ou marinées grosses comme des cailloux, des lentilles, des noix, des produits bio et des produits de... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2015

Promenades dans Vienne (17/24). Le « Chez soi » des cafés viennois.

Les cafés lieux de convivialité au charme un peu suranné   Les pâtisseries et la Sachertorte, c’est bien… mais il nous faut élargir notre horizon aux cafés viennois, centres de la vie politique, littéraire et culturelle de la Vienne 1900. On y rencontrait alors toutes sortes d’écrivains, de journalistes et de politiciens. Mais, ils n’étaient pas réservés à ces « professionnels » de la parole, ils étaient un lieu de convivialité où les Viennois aimaient à lire les journaux, à se rencontrer pour « bavasser »... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2015

Promenades dans Vienne (16/24). « Vivre et se laisser vivre ».

L'art de la patisserie viennoise - La Sachertorte   « On vivait bien, on menait une vie facile et insouciante dans cette vieille ville de Vienne, et nos voisins du Nord, les Allemands, considéraient de leur haut, avec un peu de dépit et de dédain, ces Danubiens qui, au lieu de se montrer appliqués, sérieux, et de se tenir à un ordre rigide, jouissaient tranquillement de l’existence, mangeaient bien, prenaient du plaisir aux fêtes et au théâtre et, avec cela, faisaient de l’excellente musique »[1]. Il n’y pas que... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,