08 août 2018

Iran - Visiter l'Iran (14/14). Liste des articles

  Visiter l’Iran ? (1/14). Pays sous-développé et puissance régionale ? Perses et arabes ? Chiites et sunnites ? Démocratie et théocratie ? Un pays à « revenu moyen supérieur» (2/14). La troisième économie de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord L’économie nationale et la situation internationale (3/14). Des sanctions économiques jamais entièrement levées De grands projets d’infrastructures de transport (4/14). Routes, autoroutes, métros et voies de... [Lire la suite]

06 août 2018

Iran - Visiter l'Iran (13/14). Un nœud de contradictions, pas seulement pour l’Iran !

La suspension de l’accord nucléaire, l’aveu involontaire de la baisse de la puissance américaine ?   Quels sont les effets des sanctions sur l’Iran et sa population ? Vont-elles inciter les dirigeants iraniens à changer de politique et à accepter les injonctions d’un autre Tartuffe, à savoir l’arrêt de « son soutien aux organisations terroristes » et l’arrêt de son programme nucléaire ? Les sanctions frappant au final la population, celle-ci va-t-elle faire pression sur ses dirigeants pour qu’ils... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 août 2018

Iran - Visiter l'Iran (12/14). La suspension de l’accord sur le nucléaire iranien par les USA.

Quelles réponses européennes envisageables ? En auront-ils les moyens et le courage ?   [1]           Pendant que nous sommes en Iran, quatre jours avant l'échéance prévue, le Président américain Donald Trump officialise, le mardi 8 mai, après des mois d’hésitations, le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, un accord passé en 2015 entre la République Islamique, les USA, l'Union européenne, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Chine... [Lire la suite]
02 août 2018

Iran - Visiter l'Iran (11/14). « Couvrez ce sein que je ne saurais voir... ».

L’échec de la « Révolution » morale voulue par le pouvoir théocratique ?   Nombre de témoignages laissent entendre que le spectacle des relations sociales dans les espaces privés en Iran ne ressemble pas nécessairement au spectacle des relations sociales dans les lieux publics[1]… ce qui fait dire à certains commentateurs français que l’Iran serait le royaume de l’hypocrisie. Bien sûr, l’hypocrisie c’est celle des Tartuffes iraniens qui prônent des conduites sociales strictes et une morale restrictive et qui ne... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 juillet 2018

Iran - Visiter l'Iran (10/14). La chape de plomb de la théocratie.

Violences physiques et police de la Vertu    « La vie dans la République islamique était aussi capricieuse que le mois d’avril où de brefs moments ensoleillés laisse soudainement place aux averses et aux orages. Elle était imprévisible. Le régime passait par des phases alternées de tolérance et de sévérité »[1]. En 1979, le pouvoir théocratique s’est mis en place dans la violence et la terreur. Aujourd’hui, une des formes de cette violence réside dans le statut de la femme laquelle est considérée comme une... [Lire la suite]
29 juillet 2018

Iran - Visiter l'Iran (9/14). Du respect des bonnes mœurs « islamiques ».

Un ministère de la « Culture et de la Guidance islamique »    « Malgré le vin source de vieet le vent qui crible les fleurs,Ne bois pas, en jouant du luth ;du prévôt tu sais la rigueur.Donc, s’il se trouve une bouteille,un compagnon de beuverie,Bois, prudemment, car nous vivonsdes temps troublés de zizaniePrends bien soin de dissimulerla coupe de vin dans ta manche »[1] Les Iraniens, de tous âges et de toutes conditions, apprécient manifestement la musique d’ambiance, aussi bien traditionnelle... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 juillet 2018

Iran - Visiter l'Iran (8/14). La place des femmes dans la société iranienne.

Une place qui n’est pas très enviable – Les femmes sont l’avenir de l’Iran    « Comment as-tu pu pensé que je fusse assez crédule pour m’imaginer que je ne fusse dans le Monde que pour adorer tes caprices ? Que, pendant que tu te permets tout, tu eusses le droit d’affliger tous mes désirs ? Non ! J’ai pu vivre dans la servitude mais j’ai toujours été libre : j’ai reformé tes lois sur celles de la Nature, et mon esprit s’est toujours tenu dans l’indépendance »[1].  Dans la République... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juillet 2018

Iran - Visiter l'Iran (7/14). Une des transitions démographiques les plus rapides de l’humanité.

Des changements sociétaux rapides et profonds - L’affaiblissement de l’ordre patriarcal   Si, en ville, on croise beaucoup d’adolescents et  de jeunes adultes, on voit assez peu de très jeunes enfants lesquels sont presque toujours dans les bras de leurs pères qui leur accordent beaucoup d’attention. Après la création de la République islamique, en 1979, les cliniques de planification familiale qui avaient été créées par le Shah ont été démantelées au motif que «  l'Islam et l'Iran avaient besoin d'une... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juillet 2018

Iran - Visiter l'Iran (6/14). Ce que le pistachier nous apprend de la gestion de l’eau en Iran.

Un gaspillage de la ressource en agriculture    La culture du pistachier est un autre exemple des problèmes de gestion de l’eau en Iran. Le pistachier est un arbre doublement symbolique dans ce pays. D’une part parce qu’il y pousse spontanément  dans les zones arides du Nord-est de l'Iran et du Nord de l'Afghanistan d’où il est originaire. Il y était déjà cultivé il y a 3 000 à 4 000 ans et fut introduit dans le bassin méditerranéen par les Romains au début de l'ère chrétienne. D’autre... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2018

Iran - Visiter l'Iran (5/14). L’Iran en déficit hydrique.

Barrages, dérivations et gestion à court terme   La rivière Zâyendeh Rud (« qui donne la vie ») prend sa source dans les monts Zagros[1]. Longue de 270 kilomètres, elle traversait Ispahan avant d’aller se perdre aux frontières du désert. Mais la rivière est désormais totalement sèche à Ispahan, huit mois sur douze, des lâchers d’eau étant encore organisés en mars / avril et septembre / octobre. Cela fait un choc de voir le très large espace nu et poussiéreux du lit de la rivière, la base nautique avec ses pédalos... [Lire la suite]