17 décembre 2018

Tchéquie - Prague / Matička (24/24). Liste des articles.

Le scaphandrier de l’air se suspend et regardeLa tête en bas du haut du dôme de HrachinAccroché par la queue aux volutes baroquesIl goûte à la beauté comme un singe au miroirIl condense la ville en sa boule magiqueEt fouette les chevaux du manège du tempsCe qui tourne n’est pas la terre mais sa têteCet acrobate n’en sait rien Il est contentEn bas comme un fil noir la Vltava s’étireVers un lointain peuplé dont il ne peut rien voirRécusant l’horizon captif de son délireIl vit comme un poisson dans l’eau d’un diamant »[1].  ... [Lire la suite]

13 décembre 2018

Tchéquie - Prague / Matička (22/24). Prague, lanterne magique.

Une ville où, plus que toute autre, l’histoire est présente   La prétendue « magie » de Prague, dont les publicitaires et les journalistes usent et abusent aujourd’hui, ne provient pas, à mon avis, de l’imagerie inventée au XIXe siècle avec les devins et astrologues de la cour de Rodolphe II, ni de la légende du Golem. Si elle existe, elle est à chercher ailleurs.  Dans toute ville, au cours d’une promenade, se superposent plusieurs images. D’abord ce que l’on voit ou croit voir, car regarder c’est... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 décembre 2018

Tchéquie - Prague / Matička (17/24). Prague magique ?

Mais que voulait dire André Breton avec sa « Prague magique » ?   « A mes pieds s’étend PragueJe la vois comme j’imaginaisLes villes ensorceléesJe la vois comme le songeDes bâtisseurs fantasquesJe la vois comme un trôneComme la ville résidentielleDe la magieJe la vois comme une citadelleVolcanique taillée dans la pierre Par un dément fébrile »[1]. En 1935, André Breton se rend à Prague où il prononce, le 29 mars, un discours à « l’Association des peintres et plasticiens Mánes », devant... [Lire la suite]