05 juillet 2018

Cameroun - Années 80 (34/34). Liste des articles.

  Avant l’Afrique, déjà l’Afrique ! (1/34). Une Afrique fantasmée - Le consulat général de la République Unie du Cameroun Ouest Cameroun - Douala, porte du Cameroun (2/34). Une arrivée avec surprises garanties Un enseignement agricole en rénovation (3/34). Des objectifs d’accompagnement d’une réforme de l’enseignement Ouest Cameroun - La route de Douala à Bamenda (4/34). Grandes plantations avant un paysage auvergnat ? Ouest Cameroun - Chefferies bamilékés (5/34). Les chefferies de... [Lire la suite]

15 mai 2018

Cameroun - Années 80 (8/34). Ouest Cameroun - L’étacra de Bambili et ses enseignants.

Des bâtiments et du mobilier mais sans les « accessoires » indispensables   Ces informations sur la région, son histoire, sa gastronomie sont certes très intéressantes, mais nous ne participons pas à des études d’historiens, de sociologues ou d’ethnographes, mais à des missions de formation professionnelle. Et, de ce point de vue, les surprises ne manquent pas non plus.  L’étacra... Comprenez les sigles agrégés de l’Ecole Technique d’Agriculture et du Collège Régional d’Agriculture, soit étacra ! Situé à... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mai 2018

Cameroun - Années 80 (7/34). Ouest Cameroun - On est toujours le sauvage de quelqu’un !

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà   « L’Ayaba-hotel » est un bâtiment moderne, construit pour le premier congrès national du RDPC, au confort tout britannique : vastes chambres, couleurs douces, ambiance feutrée et distinction un peu distante du personnel. Le plus souvent ce vaste hôtel ne semble accueillir qu’une bien maigre clientèle : quelques cadres d’entreprises ou représentants de commerce, Blancs bien sûr, que l’on croise aux dîners et aux petits déjeuners. Sans conteste, la... [Lire la suite]
11 mai 2018

Cameroun - Années 80 (6/34). Ouest Cameroun - Bamenda capitale du pays bamiléké.

Mais aussi le centre de la contestation au régime en place   Sur la haute falaise qui surplombe Bamenda, capitale du pays Bamiléké, un fort domine la ville. C’est une construction  qui date de l’Empire allemand, identifiable à son architecture caractéristique : épais murs de pierres soigneusement assemblées, fenêtres à petits carreaux, toits recouverts de tuiles plates à bords arrondis. Ce fort, aujourd’hui occupé par l’armée camerounaise, rappelle que l’Allemagne de l’Empereur Guillaume Ier s’était... [Lire la suite]
09 mai 2018

Cameroun - Années 80 (5/34). Ouest Cameroun - Chefferies bamilékés.

Les chefferies de Bafut et de Bandjoun   Le pays Bamiléké est organisé en chefferies puissantes que l’on aperçoit sur les flancs des collines. Les différents bâtiments de la chefferie sont disposés au long d’une pente. En haut, l’entrée par la porte château entourée de cases dont les toitures sont surmontées d’un trident, puis un chemin en pente douce, le long duquel sont alignées les cases des femmes du chef, descend vers une vaste esplanade où sont situées la case de réunion et la case du chef. La couverture des cases est... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mai 2018

Cameroun - Années 80 (4/34). Ouest Cameroun - La route de Douala à Bamenda.

Grandes plantations avant un paysage auvergnat ?   La route qui quitte Douala pour les collines de l’Ouest camerounais est une belle voie goudronnée. A la sortie de Douala, elle traverse de longs villages-rue composés d’alignement de huttes rectangulaires aux murs de briques d’argile ocre, au sol de terre battue et au toit de tôles d’aluminium. Les fenêtres sont une ouverture béante dans le mur, simplement encadrée de planches. Lors de l’absence de ses habitants, la fenêtre est close avec un volet de bois et la porte... [Lire la suite]