07 juin 2014

Cuba, oriente (34/34). Liste des articles.

Deux ou trois choses nouvelles à propos de l’île du lézard vert (1/34).Nouveau voyage - Dans l'est de l'île Santiago de Cuba, le royaume de la musique ! (2/34). Campey Segundo - Buena Vista Social Club - Nouveau succès international pour la musique cubaine Rencontre cubaine (3/34). Plaisir de rencontrer des habitants de l'île - Et déplaisir des conditions de la rencontre A cuba, il faut savoir prendre son temps ! (4/34). Pas de chômage - Mais une productivité du travail qui semble assez faible Le temps qui passe… (5/34). Un... [Lire la suite]

06 juin 2014

Cuba, oriente (33/34). Quel avenir ?

Une situation difficile mais pas sans espoirs - L'avenir est-il prévisible pour autant ?    « Ca doit faire vachement bizarre d’être étranger ; vous vous baladez dans la vie, comme ça, en faisant des photos comme dans un film, vous vous moquez de savoir s’il y a eu une livraison d’œufs ou si on va manquer de lait parce qu’il a tourné à cause de la chaleur. Moi, quand j’étais gamine et qu’on me demandait ce que je voulais faire quand je serais grande, je répondais sans hésiter ‘touriste’ »[1]. Oublions les... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2014

Cuba, oriente (32/34). « Adios, Hemingway ».

Un Hemingway soucieux de son poids - Une maison cadre d'un roman policier   Lors de la restauration de la villa, furent découvertes des notes d’Hemingway, écrites au crayon, sur les murs de sa salle de bain, notamment ses mesures de poids qu’il prenait tous les matins ! Parfois ces notes comportaient des remarques sur sa vie publique ou ses voyages... Si en 1958, il pesait alors 220 livres, fin 59 et 60, il ne pesait plus que 200 et à peine 190 en juillet 60. « Tout le drame personnel et véritable de Hemingway était... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juin 2014

Cuba, oriente (31/34). La Finca Vigia.

La maison d'Hemingway - Un musée sans vitrine    Ernest Hemingway a vécu une vingtaine d’années à La Havane. Il y écrivit plusieurs de ses œuvres, « Paris est une fête », une bonne partie de « De l’autre côté du fleuve et sous les arbres », et « Iles à la dérive », et bien sûr son plus célèbre roman « Le Vieil homme et la mer » pour lequel il reçut le Prix Nobel de littérature en 1954. La propriété de « La Finca Vigia » (textuellement, « La ferme de la Vigie »)... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juin 2014

Cuba, oriente (30/34). Autres temps, autres parfums : fraise et chocolat au Coppelia !

A Cuba, le client n'est pas nécessairement le roi face à l'organisation socialiste du travail - Un lieu rendu célèbre   Depuis la « période spéciale », le nombre des parfums disponibles pour les glaces du Coppelia s’est beaucoup restreint. Lors de son ouverture, au début des années 60, le glacier proposait, paraît-il, pas moins de vingt neuf parfums différents ! C’est que le glacier américain Howard Johnson, qui faisait courir les Cubains avant la révolution, en proposait vingt huit. La révolution ne pouvait... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juin 2014

Cuba, oriente (29/34). Vanille et chocolat au Coppelia.

Une soucoupe futuriste - Délicieux, mais sans possibilité de choix !   Si, lors du voyage précédent, j’avais raté la cérémonie de la glace au Coppelia, il n’était pas question de la manquer une seconde fois. D’autant que l’enseigne du glacier est déjà tout un programme en soi... Hum, on en mangerait ! Le glacier le plus réputé de toute l’île est situé dans le quartier du Vedado, au carrefour le plus emprunté de la Rampa (calle 23) à son croisement avec la calle L. Là est située, dans un parc avec de grands arbres qui la... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juin 2014

Cuba, oriente (28/34). Crise du logement et « barbacoas ».

Créer ou agrandir son logement sur les toits, les balcons, les cours intérieures, ou dans la hauteur des étages !   Face à la crise du logement, les Havanais en particulier, et les Cubains en général, s’étaient fait une spécialité de la multiplication des mètres carrés à usage d’habitation : sur les terrasses, sur les toits, dans les couloirs et les escaliers, dans les cours et jardins intérieurs… et mieux encore avec la création de mezzanines. Ah, les mezzanines havanaises ! Chaque fenêtre ouverte est l’occasion... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2014

Cuba, oriente (27/34). Une vieille ville toute neuve.

Une rénovation assez remarquable - Des critiques légitimes qui peuvent s'appliquer aussi chez nous !   Mais voilà que les mondes d’antan sont de plus en plus modernes ! La vieille ville de La Havane, que nous avions quittée en pleins travaux en 2008, n’en a pas pour autant remisé ses échafaudages et ses palissades. Le marteau piqueur, la truelle ou le pinceau, outre qu’ils ont participé à la rénovation de plus d’un nouveau bâtiment remarquable, s’attaquent maintenant à de nouveaux objectifs. La piazza vieja ne mérite... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mai 2014

Cuba, oriente (26/34). Retour à La Havane.

Cérémonie du drapeau - Slogans anti-américains - Espoirs déçus   Au matin, nous sommes réveillés par des chants... C’est que notre fenêtre d’hôtel donne en plein sur la cour de récréation d’une école et que c’est le moment de l’accueil et de la levée du drapeau. La cérémonie semble assez « bon enfant », les rangs pas trop réguliers, les déplacements divers nombreux, le tout sous l’œil attendris des papas et mamans. Depuis la disparition de George Walker Bush et de son acolyte en coups tordus Dick Cheney, les... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mai 2014

Cuba, oriente (25/34). « Espejo de Paciencia » (Le Miroir de Patience).

Le grand poète national, Nicolás Guillén - Une histoire rocambolesque - Réalité ou machination littéraire ?   C'est à Camagüey qu’est né, en 1904, Nicolás Guillén, le grand poète national. EL CARIBE En el acuario del Gran Zoo nada el Caribe. Este animal marítimo y enigmático tiene una cresta de cristal, el lomo azul, la cola verde, vientre de compacto coral, grises aletas de ciclón. En el acuario, esta inscripción : « Cuidado : muerde »[1]. LA CARAIBE Dans l’aquarium du... [Lire la suite]