14 mai 2017

Viêt-Nam Nord / Sud (21/26). Entrée dans Ho-Chi-Minh-City.

L’ambassade américaine et le palais de l’Indépendance   Au long de la route qui conduit à Saigon, les bornes kilométriques héritées de la colonisation française, blanches, à capuchon rouge, portent le sigle « H.C.M.C » pour « Ho-Chi-Minh-City »... « Une pluie chaude, pesante torrentielle, se déverse de nuages plombés, inonde les arbres et les rues d’une ville coloniale qui sent le musc et l’opium... ». C’est ainsi que Pierre Loti présente Saigon, une Saigon « d’exil et de langueur ».... [Lire la suite]