08 mai 2020

Toscane du Nord (19/19). Liste des articles.

De Pise à Pistoia (1/19). L’émergence des communes libres et les affrontements entre Guelfes et Gibelins Une zone économique dynamique (2/19). Un développement ancien réactivé après-guerre Pise - Le Campo dei Miracoli (3/19). Un ensemble unique de monuments exceptionnels Pise - La cathédrale et le baptistère (4/19). L’affirmation d’un style roman particulier, le roman-pisan Pise - Le campanile ou « la tour penchée » (5/19). Sa particularité est moins dans son inclinaison que dans son... [Lire la suite]

06 mai 2020

Toscane du Nord (18/19). Pistoia - La Piazza del Duomo – La tour de Catilina.

Une tour de guet – La triste fin de la conjuration de Catilina   La tour, entièrement construite en pierre de taille, mesure environ 30 mètres de haut sur un plan rectangulaire. C’est une tour médiévale qui servit de tour de guet mais aussi pour le commerce dans les étages inférieurs. En 1815, elle est acquise par la commune de Pistoia. Son nom provient de la légende selon laquelle le corps de l'homme politique romain Lucio Sergio Catilina aurait été enterré dans la rue où se trouve la tour (la tombe de Catilina). ... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 mai 2020

Toscane du Nord (17/19). Pistoia – Le baptistère San Giovanni in Corte.

Les baptistères - Le gothique toscan   Le beffroi de la cathédrale atteint presque les 70 mètres de haut. Il a été construit en 1576 sur la base d’une tour lombarde. Le sommet de la tour est couronné par des créneaux en queue d'aronde qui rappellent le choix gibelin de la ville. En face de la cathédrale, le baptistère San Giovanni complète l’ensemble religieux de la piazza del Duomo. Conçu, peut-être par Giovanni Pisano, mais aucune source ancienne ne le mentionne, sa construction a débuté en 1303 et il a été achevé en... [Lire la suite]
02 mai 2020

Toscane du Nord (16/19). Pistoia - La cathédrale San Zeno.

Un style roman-pisan-pistoiese – L’autel Saint-Jacques   La cathédrale San Zeno, comme quasiment tous les édifices anciens, a eu une histoire mouvementée faite d’incendies, de destructions, de réaménagements, de rénovations. Lire l’édifice, c’est aussi lire l’histoire de l’architecture et des arts. Dès le Ve siècle, il existait vraisemblablement une cathédrale à Pistoia dans la mesure où la ville avait son propre évêque, mais toute trace de cet édifice est aujourd’hui inconnue. La première attestation de l’existence... [Lire la suite]
29 avril 2020

Toscane du Nord (15/19). La commune de Pistoia.

Une commune connue pour le soin qu’elle apporte à ses cultures   « Grande ville sur la rivière d’Ombrone ; les rues fort larges, pavées comme Florence, Prato, Lucques et autres, de grandes dalles de pierre fort larges »[1].  Un grand nombre de peuples différents sont passés ici, les Étrusques, les Romains, les Byzantins, les Lombards et les Francs, sans parler, à des époques plus récentes, des Français ou des Autrichiens. Importante ville lombarde [2], Pistoia passe vers l’an mil sous le contrôle de... [Lire la suite]
27 avril 2020

Toscane du Nord (14/19). Camigliano – Les fantômes de la Villa Torrigiani.

La villa de l’ambassadeur de la République de Lucques auprès de Louis XIV – Les fantômes d’amants scandaleux   A la fin du XVe siècle, la paix revenue dans les campagnes toscanes, la noblesse transforme ses propriétés rurales en maisons de plaisance, supprimant tours de guet et mâchicoulis, ouvrant de nombreuses fenêtres, décorant la maison de sculptures et créant de grands jardins réguliers et symétriques. « Le 12, j’allai voir hors de Lucques la maison de campagne de M.Benoît Buonvisi, que je trouvai d’une beauté... [Lire la suite]

25 avril 2020

Toscane du Nord (13/19). A l’église de Saint Augustin, l’enfer est à portée de main !

A moins de deux mètres sous la surface, l’enfer !   De retour de Toscane, je relis les lettres du Président de Brosses, passé à Lucques en 1739, et dans lesquelles il raconte cette histoire : « … aux Augustins il y a un petit trou qui va tout droit jusqu’en enfer, par où fut englouti ce misérable soldat qui battait la Vierge Marie, dont l’histoire est dans Misson. Je sondai ce trou avec une perche pour voir si l’enfer était bien loin et ne lui trouvai qu’une aune et demie de profondeur. Fort surpris de me... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 avril 2020

Toscane du Nord (12/19). Duomo San Martino de Lucques – Le cénotaphe d’Ilaria del Carreto.

Pour une fois une effigie féminine !  – Hommage à une femme morte en couches   La sacristie de la cathédrale accueille le cénotaphe[1] d’Ilaria del Carretto sculpté, en 1407, par Jacopo Della Quercia sur la commande de son mari Paolo Guinigi, seigneur de Lucques de 1400 à 1430. Née en 1379, Ilaria était la seconde femme de Paolo Guinigi. Elle l’a épousé en 1403 et a donné naissance à deux enfants, Ladislav et Ilaria. Elle est décédée à l’âge de 26 ans en donnant naissance à sa fille Ilaria, en... [Lire la suite]
21 avril 2020

Toscane du Nord (11/19). Duomo San Martino de Lucques – Le tempietto et le Volto Santo.

Une image acheiropoïète – Le premier bâtiment Renaissance à plan centré    « Dans la nef, à gauche, il y a une chapelle ou plutôt un petit temple isolé, au milieu duquel est le fameux crucifix appelé le Santo Volto, sculpté par les anges sur les dessins de Nicodème, qui était aussi méchant sculpteur que saint Luc était mauvais peintre. Le crucifix est vêtu d’une belle redingote de velours rouge et coiffé d’une couronne de pierreries » [1].  Le Volto Santo (Sainte face) est un grand... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 avril 2020

Toscane du Nord (10/19). le Duomo San Martino de Lucques.

Un style roman-pisan-lucchese - La charité selon Saint-Martin   La cathédrale Saint-Martin est érigée au XIe siècle sur le site d’un temple du VIe siècle. De style roman, elle est de forme basilicale à cinq nefs et consacrée officiellement en 1070. La façade, œuvre de l’architecte Guidetto da Como, est plus tardive. Influencée par le style roman pisan, elle est terminée en 1204. Elle comprend, en partie basse, un portique formant narthex, ouvert sur la place par trois grandes arcades. Par suite de l’existence... [Lire la suite]