30 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (13/13). Liste des articles.

  Le Corso – La traversée de Rome (1/13). Madama Lucrezia – Le palais de Venise - Le palais Bonaparte - Le Corso – Le palais Doria-Pamphili - La colonne de Marc-Aurèle - La galerie Alberto Sordi - La place Montecitorio et le théâtre Capranica – Le palais et le café Ruspoli - San Carlo al Corso - Le mausolée d’Auguste - La maison de Goethe – Le Trident - La place du Peuple La place de Venise et Madame Lucrezia (2/13). Un carrefour routier d'importance - La construction du métro - Mme Lucrezia ou la grande misère des... [Lire la suite]

30 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (12/13). La piazza del Popolo.

Les cafés "Canova" et "Rosatti" - Le réaménagement de la place par Valadier   La Piazza del Popolo ne fut pas seulement qu’une porte d’entrée… Pendant des siècles, elle fut aussi un des lieux des exécutions publiques, dont la dernière remonte seulement à 1826 ! Mais foin des spectacles macabres, profitez de la vue sur la place et sur la foule qui l’anime en vous installant dans l’un des deux grands cafés de la place. Arrivant du Corso, vous avez le choix entre, à votre droite, le « Canova » qui s’enorgueillit... [Lire la suite]
30 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (11/13). Le Trident et l'entrée monumentale de Rome.

La Maison de Goethe - Le Trident et ses avenues rayonnantes   Au 18 via del Corso, vous longez la résidence de Goethe, transformée en musée. Le poète y séjourna de 1786 à 1788 et écrivit une partie de son livre « Voyage en Italie ». « En Italie ! En Italie ! Paris sera mon école, Rome mon université. Car c'est vraiment une université ; qui l'a vue a tout vu ». A Rome, il visite sites et musées, cornaqué par Johan Joachim Winckelmann, fondateur de l'histoire des arts et auteur d'un traité... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (10/13). Piazza Augusto Imperator.

Le Mausolée d'Auguste - Contre l'esthétique fasciste du vide - Le musée de l'Ara Pacis   Du Corso vous pouvez entrevoir, sur la gauche, le mausolée d’Auguste, ou du moins ce qu’il en reste. A son retour d'Egypte, en 29 avant J-C., Auguste entreprend la construction d'un tombeau dynastique sur le modèle de celui d'Alexandre le Grand. En forme de tumulus, c’est un cylindre de 87 mètres de diamètre avec trois niveaux concentriques, le deuxième était planté d'arbres comme aujourd'hui et, au troisième niveau, s'élevait un tombeau... [Lire la suite]
30 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (9/13). Les dessous troublants de San Carlo al Corso.

San Carlo al Corso - Une crypte d'église transformée en boite de nuit ! - La pratique religieuse en Italie    « En avançant dans le Cours, on trouve à droite la grande église de Saint Charles qui n’est remarquable que par sa masse et sa coupole à double calotte »[1]. San Carlo al Corso est l'église nationale des Lombards. Commencée en 1612, la façade est lourde et sans grâce, l’intérieur très chargé. La nouveauté du projet était le choix d’un grand déambulatoire derrière l'autel, délibérément inspiré par... [Lire la suite]
29 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (8/13). Le palais et le café Ruspoli.

Le Palais Ruspoli - Appréciations contestables de Stendhal - Un conspirateur aux "petits pieds"   Autre palais d'une certaine importance, le Palazzo Ruspoli, au Largo Goldoni. Il fut érigé pour le banquier Orazio Rucellai par l’architecte Bartolomeo Ammanati (1511 / 1512) qui avait réalisé la cour du Palais Pitti de Florence. Le palais devint ensuite la propriété du Cardinal Luigi Caetani qui le compléta par un nouvel étage ainsi qu'un magnifique escalier en marbre considéré comme l'une des merveilles de Rome. Il passa enfin... [Lire la suite]

29 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (7/13). La place de Montecitorio.

Le Palais Montecitorio - Style "rocaille" - Grandeur et décadence du théâtre Capranica   Derrière la place de la colonne de Marc Aurèle est située une autre petite place, la place Montecitorio du nom du palais qui la domine et qui est aujourd’hui occupé par la chambre des députés. L’histoire veut que cet emplacement fût, au Moyen-âge, une décharge laquelle finit par former une petite hauteur où s’installèrent des potagers. On y cultiva certainement des salades… Mais ce serait faire de l’antiparlementarisme que d’en déduite... [Lire la suite]
29 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (6/13). La piazza Colonna.

La colonne de Marc-Aurèle - La Galerie "Alberto Sordi" - Le Palais Chigi   Une place s’ouvre à gauche du Corso dominée par une colonne, la colonne de Marc-Aurèle (176 / 192).  « La forme totale de la colonne Antonine n’est pas bonne ; elle fait le tuyau de poêle (terme d’artiste) ; mais l’ensemble de la place est fort joli »[1]. La colonne de Marc Aurèle, de 100 pieds romains de haut, soit 30 mètres, est composée de vingt blocs de marbre superposés et évidés, comme dans la colonne trajanne, pour y... [Lire la suite]
29 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (5/13). Le palais Doria Pamphili et ses Caravage.

Une collection inchangée depuis deux siècles - "Madeleine repentante" et "La fuite en Egypte" du Caravage   Le Palais Doria Pamphili a été construit par le cardinal Fazio Santoro, en 1505, avant de passer aux Della Rovere puis à la famille Aldobrandini avant qu’Olimpia Aldobrandini, devenue veuve, n’épouse le prince Camillo Pamphili, famille qui en est toujours propriétaire. Le palais sera successivement agrandi, notamment côté Corso où il présente une façade d’un baroque tardif due à Gabrielle Valvassori (1734). On y fait... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 juillet 2013

La traversée de Rome par le Corso (4/13). Le carnaval sur le Corso.

La Via Lata - Les courses de chevaux sur le Corso - Les autres "amusements" de l'époque !   La voie qui traverse Rome, du Nord au Sud, existait donc déjà dans la Rome antique, c’était la Via Lata… La voie large ! Or, elle ne faisait pas plus de 10 mètres de large, car les rues de la Rome antique étaient très étroites et généralement sinueuses ! Ce qui est très étonnant quand on connaît les nombreuses ruines de villes fondées par les Romains aux rues parfaitement droites et strictement orthogonales. La Via Lata sera... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,