11 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (20/24). Bayreuth (Bavière) – Ou, comment rendre service à Wagner !

Questionner l’œuvre, l’artiste et son temps   Heureusement, après un Parsifal dont la mise en scène est sans attrait et démagogique, nous avons droit à un Maître-chanteur de très haute tenue, interrogeant avec finesse l’œuvre, son auteur et l’histoire[1]. Pendant l’ouverture, le spectateur assiste à un moment de la vie de la famille Wagner dans la pièce principale de la villa Wahnfried. Entouré de son épouse, Cosima, de son beau-père, Frantz Liszt, et du compositeur et chef d’orchestre de confession juive, Herman Levi,... [Lire la suite]

29 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (10/16). A propos des mises en scène de Wolfgang Wagner.

Les maîtres chanteurs et Parsifal -  Que nous dit la mise en scène ?   A la mort de Wieland, en 1966, son frère cadet, Wolfgang, reprit le flambeau en continuant à utiliser les mêmes recettes de son aîné. Nous avons vu deux mises en scènes de Wolfgang Wagner, en 1998, « Les Maîtres chanteurs » et « Parsifal »[1]. Pour « Les Maîtres chanteurs » les décors étaient stylisés et prenaient généralement en compte les indications scéniques de Richard : une église, une maisonnette, un lilas,... [Lire la suite]