02 juillet 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (32/32). Liste des articles.

L’âge du faire et du paraître (1/32). Les aéroports, des lieux où « perdre » son temps Comment Tartarin-Quichotte devient Tartarin-Sancho (2/32). Vanité, solidarité et anxiété Première arrivée à Ouagadougou (3/32). L’espoir d’une nouvelle politique en Afrique Histoire de bagage (4/32). Voyager sur « Air-Peut-être » n’est pas sans risques Ouagadougou – Vue générale (5/32). Une expansion non maîtrisée, en tâche d’huile Hôtels de Ouagadougou… (6/32).Des situations les plus diverses… Et... [Lire la suite]

26 juin 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (29/32). Invitation burkinabée.

L’amitié et le partage pour tout protocole   Une participante au séminaire, Désirée, souhaite nous inviter chez elle. Comme précédemment Ernestine, je l’avais rencontrée dans un établissement d’enseignement où elle était venue faire des études supérieures grâce à une bourse de la coopération française. A quarante ans, Désirée est une forte femme, au visage rond, toujours en train de plaisanter et de rire. Elle est fonctionnaire du ministère de l’Agriculture dans un service où il n’y a pas de projets avec des financements... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juin 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (26/32). Des surprises d’organisation.

Organiser des initiatives dans les pays en développement   Grâce à l’appui politique et financier accordé depuis plusieurs années par le ministère des Affaires étrangères aux formations professionnelles agricoles et rurales, nous avons été chargé d’organiser, à Ouagadougou, un séminaire international sur ce thème. L’objectif est de réunir différents types d’acteurs africains, concernés par le sujet, représentants d’associations paysannes, de projets de développement rural, d’administrations de l’Etat, d’établissements... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 juin 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (25/32). Retour à Ouaga.

Péripéties diverses de voyage   Retour sur Ouagadougou dans le taxi d’Athanase pour y prendre mon vol pour Paris. Il est venu à Bobo-Dioulasso avec son patron, propriétaire du taxi, pour accompagner un de nos collègues. Compte-tenu qu’ils ont dû rester deux nuits à Bobo-Dioulasso, le prix du voyage a encore grimpé : 90 000 CFA pour l’aller et le retour.  A la sortie de la ville, un petit groupe composé d’une jeune femme et de deux adolescents fait signe aux voitures dans l’espoir que l’une d’entre elles les prenne... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 mai 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (15/32). Le faux-départ à la guerre du Moro-Naba.

Une cérémonie rituelle chaque vendredi – Le pouvoir du soleil en Afrique   Depuis le créateur de la dynastie Mossi, Ouédraogo, au XVe siècle, se répète tous les vendredi matin, vers 7h00, la cérémonie du départ à la guerre du Moro-Naba [1]. Ce rite rappelle l’histoire du prince fondateur : sa femme étant allée rendre visite à ses parents, Ouédraogo lui avait demandé d’être de retour pour le jeudi soir. Par suite de son absence au terme fixé, le Moro-Naba fit sceller son cheval, le vendredi matin, pour aller la... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mai 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (14/32). L’empereur des Mossis, le Moro-Naba.

Le Moro-Naba - Un empereur respecté - Sans Etat, ni administration    « Histoire je contel’Afrique qui a pour armesses poings nus son antique sagesse sa raison toute nouvelle » [1]. Le « Moro-Naba », ou « Mohro-Naba », ou encore « Mogho-Naba », ou même « Moogo-Naaba » est le souverain du royaume mossi de Wogodogo, fondé vers la fin du XVesiècle.  L’empereur actuel des Mossis s’appelle « Baongho II » (l’eau), source de vie. Trente sixième du nom,... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mai 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (13/32). Contradictions sociales et culturelles.

Entre solidarité familiale et liberté individuelle   En 1990, j’ai fait la connaissance d’Ernestine qui avait obtenu une bourse de trois mois pour venir suivre une session de formation continue en France. Jeune femme de trente à trente cinq ans, elle travaille alors au ministère burkinabé de l’agriculture comme vulgarisatrice auprès de groupes de femmes paysannes. C’est une « maîtresse femme », au propre comme au figuré, grande, forte, elle ne s’en laisse pas compter et défend avec obstination, mais doucement et... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (12/32). Marchandage et vente « à l’usure ».

Commerçants de Ouagadougou   Le marché central de Ouagadougou est une construction neuve, un énorme navire de béton et de briques, d’une architecture audacieuse, assez aérienne et, semble-t-il, fonctionnelle. Il comprend trois grands ensembles, chacun se subdivisant ensuite en quartiers spécialisés. Au centre du rez-de-chaussée, l’alimentation : légumes, viandes, poissons, condiments, constitués de marchands modestes ; puis, au rez-de-chaussée toujours, mais sur le pourtour, la quincaillerie : clouterie,... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (11/32). Désengorger Charles de Gaulle !

Pollution des « France-au-revoir » et des « Mari-capable »   « Ouagadougou ! Tenez ! je préférerais ne pas vous parler de cette ville. Les hardis bâtisseurs à qui nous la devons ont supposé qu’il y aurait cent mille habitants, un jour, à Ouagadougou. Deux cent mille peut-être ? Le français voit petit ? En France, certainement ; en Afrique, il se rattrape » [1].  La grande avenue centrale, qui coupe Ouagadougou, d’Ouest en Est, traverse successivement le quartier du marché où sont... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2019

Chronique burkinabée - 1990 / 2005 (10/32). Mythologie grecque au Burkina-Faso.

Après Sisyphe, les Danaïdes   A la recherche de correspondants burkinabés nous remarquons dans l’annuaire téléphonique qu’il existe à Ouagadougou un Bureau de Suivi des Organisations Non Gouvernementales (BSONG). Il faut dire que face à la multiplication des initiatives d‘interventions publiques, privées, associatives, professionnelles, confessionnelles, qu’elles soient de prosélytisme, d’assistance, de secours d’urgence, de don, de coopération, de collaboration, d’appui ou d’échange, qui chacune se découpe un petit... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,