17 avril 2016

Les statues parlantes de Rome (9/10). Pasquino, suite…

Des Romains font usage de leur droit de désobéissance civile   J’espère que Pasquino fera encore longtemps parler de lui en brocardant les puissants. Peut-être sa fonction est-elle même devenue de plus en plus nécessaire quoique devant passer par d’autres canaux. En mars 2015, je remarquais une autre affichette esseulée sur son socle. Dénommée « Bavardage urbain », elle est plus poétique mais moins cinglante et bravache que les pasquinades anciennes. Elle symbolise l’air du temps : déception et désillusion. ... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 avril 2016

Les statues parlantes de Rome (8/10). Au secours, ils veulent maintenant faire taire Pasquino !

Pasquino restauré – Désormais il est défendu d’afficher – Pasquino gêne encore   Lors de mon passage à Rome en octobre 2014 qu’elle ne fut pas ma stupéfaction, et ma colère, en découvrant un Pasquino nettoyé, astiqué, blanchit, bref « désinfecté » ! Il y avait juste une petite affichette bien modeste au plus bas de son socle : IL VERSO GIUSTO Mentre Renzi pontificaE tuto malprometteIl papa lo morficaDicendogli permette ?Se(s) governa la finanzaMuore pure la speranzaAscoltatelo LE VERSET... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2016

Les statues parlantes de Rome (1/10). « Pasquino », cul-de-jatte, manchot, défiguré, mais bavard.

Une statue grecque antique – Qui se venge de n’être pas dans une collection d’antiques en brocardant les puissants   Juste avant la place Navone, à un coin de rue, est posé sur un socle un morceau d'une statue de marbre, c’est « Pasquino ». Malgré son visage très abîmé, sans compter qu’il est aussi cul de jatte et manchot, Pasquino est un des Romains les plus bavards qui soit ! Et cela dure depuis plus de cinq siècles. Autrefois, Pasquino était muet, il ne s’appelait d’ailleurs pas Pasquino mais Ménélas. Il a... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 janvier 2016

Promenades dans Rome par quartiers

"Il est une aute façon de voir Rome, beaucoup plus régulière et surtout beaucoup plus commode : elle consiste à examiner tout ce qu'un quartier présente de curieux avant de passer à un autre"  Stendhal. 1829.    - BORGO - Au pied du Vatican : Le pont Saint-Ange / Le château Saint-Ange / La spina del Vaticano / La place Saint-Pierre / La scala reggia / La basilique Saint-Pierre / Le baldaquin et la Gloire / Les cénotaphes d’Urbain VIII, Alexandre VII et Alexandre VIII / Santo Spiroto in Sassia - CAMPO... [Lire la suite]
14 novembre 2014

Libérez Pasquino !

Pasquino est Charlie !   Lors d'un de mes derniers passages à Rome, fin octobre 2014, qu’elles ne furent pas ma stupéfaction et ma déception en découvrant un Pasquino nettoyé, astiqué, blanchit, bref «désinfecté» ! A dire vrai, la dernière version du « Guide du Routard 2015 », paru en août dernier, m’avait alerté. Il annonçait, dans un encart : « Encore aujourd’hui, on peut voir à côté de la statue (car elle a entièrement été rénovée et qu’il est désormais interdit d’y coller des papiers) un panneau... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 août 2014

Parione, du Campo dei Fiori à la Place Navone (13/13). Liste des articles.

 Parione, du Campo dei Fiori à la Place Navona (1/13). Le Campo dei Fiori – Le palais de la Chancellerie - Le Palais Massimo - Les statues parlantes de Rome – Pasquino - Piazza Navona - La fontaine des fleuves - Santa Agnese in Agone Le sombre Giordano Bruno sur le champ aux fleurs (Campo dei Fiori) (2/13).  Une place sans église ni palais - Mais une sombre statue - Un symbole de la lutte contre l'obscurantisme Une lutte toujours actuelle (3/13). L'inauguration de la statue de Giordano Bruno - Marché aux légumes et... [Lire la suite]

30 août 2014

Parione, du Campo dei Fiori à la Place Navone (12/13). Santa Agnese in Agone, la dernière œuvre de Borromini.

Une succession d’architectes – Une œuvre originale de Borromini mais en partie dénaturée   Sous l'église Santa Agnese sont situées des ruines romaines, ce qui n’a rien de très miraculeux à proximité du cirque de Dioclétien, mais ces ruines seraient celles où Agnès fut martyrisée. Selon la tradition Agnès aurait rejeté les avances du fils du préfet de Rome. Le préfet aurait alors exigé d’Agnès qu’elle sacrifie aux dieux romains sous peine d'être enfermée dans un bordel. Refusant de céder, Agnès fut dépouillée de ses vêtements... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 07:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 août 2014

Parione, du Campo dei Fiori à la Place Navone (11/13). La fontaine des fleuves.

Une composition étrange et audacieuse - Qui séduisit la papesse Olimpia   « Rome ; ses coquilles, ses volutes, ses conques et ses vasques : le soir, la lumière change l’eau des fontaines en aigrettes de diamant tandis que la pierre clapote, liquide, sous le ruissellement des reflets jaspés ; dans le velours du ciel nocturne, les toits, couleur de soleil mourant, découpent des plates-bandes d’étoiles ; au Capitole, on respire une odeur de pins et de cyprès qui me donne envie d’être immortelle.... [Lire la suite]
28 août 2014

Parione, du Campo dei Fiori à la Place Navone (10/13). Le cirque de la Piazza Navona.

Une place sur un stade - Et même une place transformée en lac !   Une année, nous avions eu l’audace, avec un ami des Affaires étrangères, de prendre des rendez-vous avec des services de la FAO sans en avoir référé à l’ambassadeur de France auprès de ce prestigieux organisme ! Il prit fort mal la chose et mon ami dût aller s’expliquer devant les services de l'ambassade de France à Rome. Ils sont fort bien situés, certes moins luxueusement qu’au palais Farnèse, mais quand même en plein cœur de Rome, Corso del... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 07:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 août 2014

Parione,du Campo dei Fiori à la Place Navone (9/13). Au secours, ils veulent faire taire Pasquino !

Pasquino enfin muselé ?    Lors d’un de mes passage à Rome qu’elle ne fut pas ma stupéfaction, et ma colère, en découvrant un Pasquino nettoyé, astiqué, blanchit, bref « désinfecté » ! A dire vrai, la version du « Guide du Routard 2015 » m’avait mis la puce à l’oreille. Il annonçait dans un encart : « Encore aujourd’hui, on peut voir à côté de la statue (car elle a entièrement été rénovée et qu’il est désormais interdit d’y coller des papiers) un panneau où l’on peut toujours afficher... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,