09 mars 2018

Allemagne en diagonale, de Cologne à Nüremberg (19/24). Bayreuth (Bavière) – Ou, comment ne pas rendre service à Wagner !

Utiliser les évènements contemporains pour faire sensation   Je ne suis pas un groupie de Wagner, pas même un fan, tout juste un modeste amateur d’opéra qui se rend à Bayreuth à chaque fois que l’organisation du festival veut bien lui accorder des places, soit cinq fois en quarante ans de demandes annuelles systématiques. Une fois tous les huit ans en moyenne, c’est un rythme qui me convient bien. Après une mise en scène de Parsifal par Wolfgang Wagner (1998) assez plate qui jouait sur le côté fantastique et le merveilleux de... [Lire la suite]

01 décembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (14/16). Et Lohengrin ?

Un public moins caressé dans le sens du poil - Des éléments de mise en scène absurdes et mal maîtrisés   [1] Si le « Parsifal » de Daniel Gatti et Stefan Herheim fut très applaudi, la nouvelle production de « Lohengrin », dirigée par Andris Nelsons, avec une mise en scène de Hans Neuenfels et son décorateur-costumier Reinhard von der Thannen, fut largement huée pour son volet mise en scène ! Songez donc, Hans Neuenfels, ex directeur de la Freie Volksbühne à Berlin, a transformé tous les barons et... [Lire la suite]
01 décembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (13/16). Et en 2010 ? Parsifal ?

Une mise en scène "anti-nazi" à la gloire de la sociale-chrétienne-démocratie allemande - Surchargée d'un fatras de significations freudo-politico-wagnériennes   [1] Ce « Parsifal » a été créé au festival de Bayreuth de 2008 avec Daniel Gatti à l’orchestre, Stefan Herheim pour la mise en scène et des décors de Heike Scheele. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le metteur en scène s’éloigne des indications scéniques wagnériennes : le premier acte se déroule d’abord dans la villa « Wahnfried » de... [Lire la suite]
30 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (12/16). Quel paysage après la « révolution Boulez Chéreau » ?

Un Ring à la gloire des pizzas, celui de Hall et Solti - Dernier sursaut des "traditionnalistes" ?   [1] Si j’en crois notre participation au festival de Bayreuth en 1983, 88 et 98, la « révolution française » n’a pas pour autant balayé les mises en scènes stylisées et intemporelles, on l’a constaté avec celles des « Maîtres chanteurs » et de « Parsifal » de Wolfgang Wagner. Le Ring de 1983 succédait à celui du Centenaire. Il fut confié à Georg Solti qui choisit Peter Hall pour la mise en... [Lire la suite]
29 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (10/16). A propos des mises en scène de Wolfgang Wagner.

Les maîtres chanteurs et Parsifal -  Que nous dit la mise en scène ?   A la mort de Wieland, en 1966, son frère cadet, Wolfgang, reprit le flambeau en continuant à utiliser les mêmes recettes de son aîné. Nous avons vu deux mises en scènes de Wolfgang Wagner, en 1998, « Les Maîtres chanteurs » et « Parsifal »[1]. Pour « Les Maîtres chanteurs » les décors étaient stylisés et prenaient généralement en compte les indications scéniques de Richard : une église, une maisonnette, un lilas,... [Lire la suite]
29 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (9/16). Sur les évolutions de la mise en scène à Bayreuth.

Scandale avec les nouveaux décors de 1934 pour "Parsifal" -  Nouveaux scandales après-guerre avec les productions de Wieland Wagner   Après le décès des héritiers directs de Wagner, sa femme et son fils, le festival passe entre les mains de Winifred Wagner, une « pièce rapportée » d’origine anglaise, et épouse de Siegfried. Les décors de « Parsifal » tombant en lambeaux, il fallu se résoudre à mettre en œuvre une nouvelle production, en 1934, laquelle est confiée à Heinz Tietjen pour la mise en scène... [Lire la suite]
28 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (8/16). Le festival de Bayreuth, 10 ans d'attente pour avoir des places !

12 années d'attente ! - De plus en plus de demandes pour un même nombre de places   Cette fois-ci, il nous aura fallu attendre douze années avant d’obtenir à nouveau des entrées au festival Wagner de Bayreuth. Douze années au cours desquelles nous aurons à chaque fois fidèlement demandé des billets sans les obtenir. La première fois que nous avions « postulé », il nous avait fallu attendre cinq années pour obtenir des billets, en 1983. La seconde fois cinq années encore ; la troisième dix années et, cette... [Lire la suite]
28 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (7/16). Gössweinstein, entre baroque et Wagner.

Un château ayant inspiré Parsifal - Une basilique de Balthasar Neumann - Renouveau de la cuisine allemande   La région située entre les villes de Bamberg, Bayreuth et Nuremberg a été surnommée par les poètes romantiques la « Suisse franconienne » pour ses paysages de collines, chaos de roches, vallées encaissées, sombres forêts… La région est célèbre pour ses nombreux sentiers de randonnée (240 kilomètres) parfaitement balisés, comme il se doit. La petite ville de Gößweinstein est réputée pour son château gothique... [Lire la suite]