08 juin 2013

Monti, entre Cavour et Nazionale, la Suburra (8/8). Liste des articles.

  Monti, entre Cavour et Nazionale, la Suburra (1/9). Piazza della Madonna dei Monti - San Sergio e Bacco – La Torre del Grillo - Marchés de Trajan - Santo Domenico e Sisto - Jardin Aldobrandini - Via Panisperna – Santa Pudenziana Miracle à la piazza Madonna dei Monti (2/9). Les rues Leonina et Madonna dei Monti - San Sergio et Bacco - Santa Madonna dei Monti Pierres d’achoppement sur la via Madonna dei Monti (3/9). Une famille décimée par les Nazis – Des pavés pour se souvenir Un quartier turbulent (4/9). Mur du... [Lire la suite]

08 juin 2013

Monti, entre Cavour et Nazionale, la Suburra (8/9). Des rues tranquiilles au riche passé, les via Panisperna et Urbana.

La rue Panisperna et les "garçons" de la rue - Le musée de la pathologie du livre - La via Urbana et l'église Santa Pudenziana   Les aménagements les plus importants du quartier n’advinrent que sous Sixte Quint Felice Peretti (1585 / 1590) qui fit tracer la rue Panisperna qui traverse tout le quartier, en diagonale, de Sainte-Marie-Majeure aux marchés de Trajan. Il fit également réaménager la Via dei Serpenti. Le nom de la rue proviendrait d’une coutume des moines de l'église San Lorenzo qui, le jour de la fête du saint,... [Lire la suite]
08 juin 2013

Monti, entre Cavour et Nazionale, la Suburra (8/9). Santa Caterina et Magnanapoli et les jardins de la Villa Aldobrandini

Autre église dominicaine - Vue exceptionnelle sur Rome   En sortant de Santi Domenico e Sisto, juste en face, il y a une autre église, c’est Santa Caterina a Magnanapoli. Elle est assez rarement ouverte et ne manquez pas de la visiter si elle l’était. Assez fréquemment vous y croiserez des soldats en grand uniforme… Elle a été construite entre 1628 et 1641 par l'architecte Giovanni Battista Soria pour être le lieu de culte d’un autre monastère féminin dominicain ! Il est intéressant de comparer les deux façades des deux... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 20:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juin 2013

Monti, entre Cavour et Nazionale, la Suburra (6/9). Santi Domenico e Sisto et la sculpture « Noli me tangere ».

Une église dominicaine - Une histoire sinistre   L’église Santi Domenico e Sisto a été construite en 1569 à la demande du pape Pie V, sur un plan de Giacomo della Porta. Mais n’ayant été terminée qu’un siècle plus tard, en 1663, de nombreux architectes se sont naturellement succédés pour sa construction. La façade en travertin, de 1646, serait due à Vincenzo Della Greca. Elle est séparée en trois niveaux horizontaux, un rez-de-chaussée aussi haut que large, séparé du second niveau, rectangulaire, par une corniche, un fronton... [Lire la suite]
08 juin 2013

Monti, entre Cavour et Nazionale, la Suburra (5/9). Une circulation intense au largo Magnanapoli.

Les marchés de Trajan - La Tour des Milices - La Maison des Chevaliers de Rhodes   Après la Torre del Grillo, vous arrivez sur une place, le largo Magnanapoli, ou plutôt un vaste carrefour entre la via Nazionale qui fonce sur la place de la République, la via XXIV Maggio qui monte au Quirinal et la via IV Novembre laquelle descend sur la place de Venise. La circulation est intense, bruyante, et vous donne l’impression d’être situé dans les tribunes de la chicane Dunlop du circuit automobile des 24 heures du Mans ! A... [Lire la suite]
08 juin 2013

Monti, entre Cavour et Nazionale, la Suburra (4/9). Un quartier turbulent.

Mur du temple de Mars-Vengeur - Palais del Grillo - Le marquis du Grillon - Cicéron et le meurtre de Sextus Roscius   La via Madonna dei Monti descend vers le forum d’Auguste que l’on longe à main gauche par la via Tor de Conti qui se poursuit avec la saluta del Grillo. Le côté gauche de la rue est occupé par une puissante muraille de pierres qui, à l’origine, faisait 33 mètres de haut, le plus haut mur romain de la ville. Entrecoupé de deux lits de travertins, il est composé de très grosses pierres, reliées par des joints de... [Lire la suite]
08 juin 2013

Monti, entre Cavour et Nazionale, La Suburra (3/9). Pierres d’achoppement sur la via Madonna dei Monti.

Une famille décimée par les nazis – Des pavés pour se souvenir   En descendant la via Madonna dei Monti, à la hauteur du N°82, on remarque une vingtaine de pavés métalliques insérés dans la chaussée. Sur chaque pavé est porté un nom, 14 se rapportent à la famille Di Consiglio, Moïse, Salomon, Virginia, Marco, Santoro, Franco, Rina Ester, Marisa, Lina, Cesare Elvezio, Clara, Enrica, Mario Marco, Grazia, Leonello, trois à la famille Di Castro, Giuliana Colomba, Giovanni, Angelo, plus Orabona Massato et Gemma di Tivoli. Ces... [Lire la suite]
08 juin 2013

Monti, entre Cavour et Nazionale, la Suburra (2/9). Miracle à la piazza Madonna dei Monti.

Les rues Leonina et Madonna dei Monti - Santi Sergio e Bacco - Santa Madonna dei Monti   Les rues Leonina et Madonna dei Monti sont de petites rues étroites, le long desquelles se succèdent des maisons médiévales, des habitations du XVIIe siècle et des palais du XVIIIe. C’est un quartier populaire de petites gens et de cadres moyens, à la fois en plein cœur de Rome, à deux pas du forum, et un peu en dehors de la circulation et l’agitation de la grande ville. C’était, dans les années 1870, un quartier d’artisans, de petite... [Lire la suite]