13 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (25/25). Liste des articles.

  Sud de la côte égéenne et station balnéaire de Kusadasi (1/25). Un « club séduction » qui séduit modérément… Des risques en voyage (2/25). Attentats, tremblements de terre et bétonnage des côtes Mais il y a plus surprenant ! (3/25). Les risques de manifestations diaboliques ! – Du moins au 1er siècle Ephèse, mes plus remarquables ruines romaines ! (4/25). L’Artémision – Le Grand théâtre – La bibliothèque de Celsius Saint-Jean à Ephèse (5/25). Encore des miracles – La basilique Saint-Jean à... [Lire la suite]

12 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (24/25). Une Union Européenne mercanti et égoïste.

Introduire une horde de barbares ? – La Turquie, une grande puissance économique et culturelle    « Prétendre civiliser la Turquie en lui donnant des bateaux à vapeur et des chemins de fer, en disciplinant ses armées, en lui apprenant à manœuvrer ses flottes, ce n’est pas étendre la civilisation en Orient, c’est introduire la barbarie en Occident »[1]. D’aucuns, aujourd’hui, ont manifestement conservé la même vision que celle de Chateaubriand en considérant la société occidentale comme étant le plus haut... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (23/25).Mais qu'est-ce que l'Europe ?

Une Europe aux frontières floues – Et sans projet   Les frontières de l’Europe économique et politique sont manifestement très élastiques puisque, à l’origine, la Communauté Economique Européenne ne concernait qu’une toute petite minorité des pays de l’Europe géographique (Allemagne fédérale, France, Italie et Benelux) et, qu’en 2011, un grand nombre de pays situés pourtant sur le continent européen n’en font toujours pas partie (Biélorussie, Bosnie, Croatie, Macédoine, Moldavie, Monténégro, Norvège, Russie... [Lire la suite]
10 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (22/25). La Turquie et l’Europe.

L’Empire ottoman autrefois allié de la France – Rappel des critères « de Copenhague »   La pensée occidentale étant, en partie, née en Asie mineure avec la philosophie puis la religion chrétienne, cela légitime-t-il l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne ? C’est un des arguments avancés par la Turquie à l’encontre de ceux qui professent que la Turquie ne fait pas partie de l’héritage « occidental » car n’étant pas de tradition chrétienne. Que la Turquie actuelle ne soit pas un pays de religion... [Lire la suite]
09 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (21/25). La suprématie technique de l’Occident européen.

Un Empire puissant – Une grande culture – Mais un désintérêt pour la technique et les machines   L’influence occidentale a également été très forte dans l’architecture ottomane. Palais et mosquées de Dolmabahçe et de Ortaköy sont construits selon des modèles occidentaux, notamment du palais de Versailles, adoptant les vastes perspectives, les longues et hautes façades solennelles, les salons en enfilades, les jardins symétriques… C’est qu’à la fin du XVIIIe et au XIXe siècle, le débat était vif entre les intellectuels... [Lire la suite]
08 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (20/25). Entre Orient et Occident, tradition et modernité en peinture.

Des rapports entre signification et forme   La confrontation entre Empire ottoman et puissances occidentales n’a pas été que guerrière, elle a été aussi artistique, notamment au niveau de la peinture comme de l’architecture. Ces relations ont parfois pris des formes étonnantes, ainsi de la dénomination des tapis turcs. Les peintres de la Renaissance ayant représenté dans leurs tableaux des tapis ottomans posés sur des tables, ainsi que cela se pratiquait dans les classes européennes aisées, par exemple Holbein le jeune dans... [Lire la suite]

07 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (19/25). Comment peut-on être Turc ?

L’homme malade de l’Europe – Les révolutions d’Ata Türk   Par naissance et par culture, certes... mais qu’est ce qu’être Turc ? C’est la question que pose le roman d’Ohran Pamuk, « Le livre noir ». L’histoire est celle d’un avocat à la recherche, dans Istanbul, de sa jeune femme partie brutalement. Mais c’est aussi, au travers son enquête dans la ville, une quête de son identité et plus généralement de celle des Turcs. C’est qu’il ne doit pas être si facile d’être Turc ! Les Turcs sont les héritiers d’un très... [Lire la suite]
06 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (18/25). Sites grecs et romains de Pamphylie.

Pergé, Aspendos et Termessos   Pergé se situe à 18 km à l’Est d’Antalya, sur une route commerciale importante. Outre les ruines des thermes, d’un théâtre, d’un stade assez bien préservées, d’une avenue bordée de colonnades, d’un agora également entouré d’une colonnade et d’un curieux temple rond au centre de cet Agora, Pergé a la particularité de conserver deux tours, encadrant une porte, d’une enceinte grecque, ce qui est peu courant. Son architecture apparaît assez différente des portes romaines. Deux tours rondes, assez... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (17/25). La Pamphylie et Antalya.

Vieille ville ottomane – Et sites touristiques modernes   Dans l'antiquité, la région d’Antalya était appelée « Pamphylia » (« La Terre fertile »). A l'Ouest d’Antalya se trouvait la Lycie, une région montagneuse aux côtes découpées et, à l’Est, la Cilicie, comprise entre les monts Taurus et la Méditerranée. A partir du VIIIe siècle av. JC, des colons grecs fondent les cités d’Aspendos et de Side. C’est vers la moitié du IIe siècle av. JC que le roi de Pergame, Attalos II, ayant échoué dans le siège de la... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juillet 2014

Turquie, Côte égéenne et Pamphylie (16/25). Les contreforts du Taurus, entre côte égéenne et Pamphylie.

Une agriculture moderne et performante – Ampleur des zones irriguées   La route entre Antalya et Izmir, entre côte méditerranéenne et côte égéenne, qui s’insinue dans les contreforts des monts Taurus, est particulièrement intéressante en matière de paysages et d’informations sur l’agriculture turque. Le relief est accidenté et la route, le plus souvent à deux fois deux voies, coupe de nombreuses vallées de cours d’eau qui descendent des montagnes vers la mer. Même début septembre, après l’été sec, les rivières ne sont pas à... [Lire la suite]