02 décembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (16/16). Liste des articles.

  Les Français au Würtemberg (1/16). L'Allemagne ignorée des Français ? - Remise en cause de notre complexe de supériorité ? De la prospérité d'Ebingen / Albstadt (2/16). Une petite ville du Jura souabe - Une prospérité fondée sur des entreprises moyennes, exportatrices -De l'intérêt des voyages linguistiques Haigerloch, entre baroque et atome ! (3/16). Architecture baroque - Nuit de cristal - Projet "Uranium" dans la cave d'une brasserie ! Stuttgart, château "Solitude" (4/16). Un petit château pour se libérer du... [Lire la suite]

01 décembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (13/16). Et en 2010 ? Parsifal ?

Une mise en scène "anti-nazi" à la gloire de la sociale-chrétienne-démocratie allemande - Surchargée d'un fatras de significations freudo-politico-wagnériennes   [1] Ce « Parsifal » a été créé au festival de Bayreuth de 2008 avec Daniel Gatti à l’orchestre, Stefan Herheim pour la mise en scène et des décors de Heike Scheele. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le metteur en scène s’éloigne des indications scéniques wagnériennes : le premier acte se déroule d’abord dans la villa « Wahnfried » de... [Lire la suite]
30 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (12/16). Quel paysage après la « révolution Boulez Chéreau » ?

Un Ring à la gloire des pizzas, celui de Hall et Solti - Dernier sursaut des "traditionnalistes" ?   [1] Si j’en crois notre participation au festival de Bayreuth en 1983, 88 et 98, la « révolution française » n’a pas pour autant balayé les mises en scènes stylisées et intemporelles, on l’a constaté avec celles des « Maîtres chanteurs » et de « Parsifal » de Wolfgang Wagner. Le Ring de 1983 succédait à celui du Centenaire. Il fut confié à Georg Solti qui choisit Peter Hall pour la mise en... [Lire la suite]
29 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (10/16). A propos des mises en scène de Wolfgang Wagner.

Les maîtres chanteurs et Parsifal -  Que nous dit la mise en scène ?   A la mort de Wieland, en 1966, son frère cadet, Wolfgang, reprit le flambeau en continuant à utiliser les mêmes recettes de son aîné. Nous avons vu deux mises en scènes de Wolfgang Wagner, en 1998, « Les Maîtres chanteurs » et « Parsifal »[1]. Pour « Les Maîtres chanteurs » les décors étaient stylisés et prenaient généralement en compte les indications scéniques de Richard : une église, une maisonnette, un lilas,... [Lire la suite]
29 novembre 2013

Allemagne du Sud - Vers Bayreuth (9/16). Sur les évolutions de la mise en scène à Bayreuth.

Scandale avec les nouveaux décors de 1934 pour "Parsifal" -  Nouveaux scandales après-guerre avec les productions de Wieland Wagner   Après le décès des héritiers directs de Wagner, sa femme et son fils, le festival passe entre les mains de Winifred Wagner, une « pièce rapportée » d’origine anglaise, et épouse de Siegfried. Les décors de « Parsifal » tombant en lambeaux, il fallu se résoudre à mettre en œuvre une nouvelle production, en 1934, laquelle est confiée à Heinz Tietjen pour la mise en scène... [Lire la suite]