05 juillet 2018

Cameroun - Années 80 (34/34). Liste des articles.

  Avant l’Afrique, déjà l’Afrique ! (1/34). Une Afrique fantasmée - Le consulat général de la République Unie du Cameroun Ouest Cameroun - Douala, porte du Cameroun (2/34). Une arrivée avec surprises garanties Un enseignement agricole en rénovation (3/34). Des objectifs d’accompagnement d’une réforme de l’enseignement Ouest Cameroun - La route de Douala à Bamenda (4/34). Grandes plantations avant un paysage auvergnat ? Ouest Cameroun - Chefferies bamilékés (5/34). Les chefferies de... [Lire la suite]

30 juin 2018

Cameroun - Années 80 (31/34). Nord Cameroun – Jurys, épreuves pratiques.

Novatrices ou traditionnelles dans leurs contenus mais toujours révélatrices   Nous participons parfois à quelques séances de cours qui ne manquent pas de sel. Par exemple ce cours sur la morphologie du porc en plein pays musulman. Ce qui d’ailleurs explique peut-être (en partie du moins) que le cours est entièrement réalisé en salle, sur la base de transparents (spécialement acquis à cet effet), présentant l’aspect général de l’animal, les différentes parties de son corps et leurs particularités, les différences entre les... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juin 2018

Cameroun - Années 80 (29/34). Nord Cameroun - L’étacra de Maroua.

Des règles administratives qu’il faudrait aussi faire évoluer   A la sortie Sud de Maroua, en direction de la ville de N’Gaoundéré, sont situés les bâtiments des écoles d’agriculture : l’Ecole Technique d’Agriculture et le Collège Régional d’Agriculture, soit « étacra » en langage d’initié !  Le plus extraordinaire c’est qu’en passant d’une zone de hauts plateaux « frais » et humides, l’Ouest camerounais, à la grande forêt équatoriale chaude et moite, le Sud camerounais, puis à la savane... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juin 2018

Cameroun - Années 80 (23/34). Sud Cameroun - Une présentation sous pression.

Un autre candidat qui, lui, a choisi de faire de la mousse !   Nous devons aussi participer à des jurys de mémoire pour des professeurs centrafricains, l’état d’abandon total des écoles d’agriculture dans leur pays d’origine après le règne de « l’Empereur » Bokassa Ier ne leur permettant pas d’y faire un stage digne de ce nom. Le thème choisi par l’un d’entre eux est : « La formation des vulgarisateurs agricoles au Sud du Sahara ». Bigre, c’est un sujet des plus vastes compte-tenu de... [Lire la suite]
12 juin 2018

Cameroun - Années 80 (22/34). Sud Cameroun - L’étacra d’Ebolowa.

Un candidat qui ne manque pas d’imagination et d’esprit d’à-propos   A Ebolowa sont regroupées trois écoles d’agriculture. Outre l’Ecole Technique et le Collège Régional, une école de formation des spécialistes de la coopération vient compléter l’ensemble. Construits sur des crédits de la Banque mondiale, les bâtiments des écoles sont strictement semblables à ceux des écoles de Bamenda et, comble du mimétisme, on retrouve les mêmes magnifiques rideaux en tissus d’ameublement, à fond bleu et or, représentant des oiseaux à la... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mai 2018

Cameroun - Années 80 (15/34). Yaoundé - Démarches officielles.

Les administrations modernes ne sont pas moins curieuses   Etre dans la capitale vous impose quelques démarches officielles, par exemple auprès des responsables de l’Enseignement agricole dont les locaux sont situés dans un petit immeuble, en face du marché bamiléké. L’endroit est populaire et vivant, avec une multitude d’étals de marchands de légumes, de fruits, mais aussi de fripes, d’épicerie, de cassettes de magnétophones, de quincaillerie, au milieu desquels circulent de nombreux « sauvetteurs » [1]. Les deux... [Lire la suite]

17 mai 2018

Cameroun - Années 80 (9/34). Ouest Cameroun - Jury de mémoires d’étude.

De la nécessité de s’adapter aux conditions locales   Nos déplacements au Cameroun sont motivés par la tenue de jurys de mémoires d’étude pour l’obtention d’un certificat d’Agronome-formateur délivré par le ministère français de l’Agriculture. L’étude fait partie d’un cursus spécifique de formation, d’une durée de deux ans, réalisé pour partie en France et pour partie au Cameroun, pour des professeurs de l’enseignement technique camerounais. En arrivant dans les établissements pour participer à la réalisation de ces jurys,... [Lire la suite]
15 mai 2018

Cameroun - Années 80 (8/34). Ouest Cameroun - L’étacra de Bambili et ses enseignants.

Des bâtiments et du mobilier mais sans les « accessoires » indispensables   Ces informations sur la région, son histoire, sa gastronomie sont certes très intéressantes, mais nous ne participons pas à des études d’historiens, de sociologues ou d’ethnographes, mais à des missions de formation professionnelle. Et, de ce point de vue, les surprises ne manquent pas non plus.  L’étacra... Comprenez les sigles agrégés de l’Ecole Technique d’Agriculture et du Collège Régional d’Agriculture, soit étacra ! Situé à... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 mai 2018

Cameroun - Années 80 (3/34). Un enseignement agricole en rénovation.

Des objectifs d’accompagnement d’une réforme de l’enseignement   Après le marchandage avec les porteurs, il faut marchander avec le chauffeur de taxi afin de fixer le montant de la course. Le prix sera fonction du nombre de personnes, de la quantité de bagages, de l’éloignement de l’hôtel, mais surtout de votre richesse supposée. La voiture est évidemment assez déglinguée, les banquettes fatiguées, les portes ferment mal, les vitres sont bloquées mais ça roule et cela roulera encore certainement quelques centaines de milliers... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 juillet 2016

Visites hongroises (16/18). Nationalisme hongrois et arrogance occidentale ?

Une fierté nationale – Des appréciations européennes à l’emporte-pièce ?    Le dernier conférencier sur le thème de l’ingénierie des dispositifs de formation n’échappait pas davantage à la langue de bois, mais celle-ci se doublait de références nationalistes à peine déguisées. L’inévitable introduction à caractère historique soulignait que la Hongrie possédait des dispositifs de formation agricole bien avant la période soviétique ! Ce rappel n’était nullement anodin car le « Georgikon », une école... [Lire la suite]