25 juillet 2017

Approche de la Scandinavie, la Finlande (13/15). Une découverte majeure : être luthérien et drôle n’est pas incompatible !

Des périls de la littérature scandinave – Aarto Pasilina   Les résultats obtenus dans nos différentes approches de terrain apparaissent plus contradictoires et complexes que nous ne l’avions imaginé. Aussi une dernière étude par les textes de référence de la littérature est-elle indispensable. « Un livre n’est jamais qu’une espèce de boîte pleine de pages et le lecteur ne sait presque jamais ce qui l’attend. Il doit prendre un risque »[1] Et quels risques ! Nous avions en mémoire les terribles périls encourus... [Lire la suite]

25 octobre 2016

Découverte de la Scandinavie (13/15). Mise en parallèle littéraire et alimentaire : Le Poulpe / Martin Beck.

On mange quoi dans les romans policiers ?   La littérature peut également apporter quelques informations sur les habitudes alimentaires locales. Prenons l’exemple des romans policiers. Côté français les petits gueuletons du commissaire Maigret sont célèbres et tout le monde sait qu’il apprécie les petits plats des restaurants populaires, bœuf bourguignon, tripes à la mode de Caen, choucroute, et bien sûr la légendaire andouillette. Sans oublier les plats mijotés par son épouse, coq aux vins, pintades en croûtes mais... [Lire la suite]
23 octobre 2016

Découverte de la Scandinavie (12/15). Mise en parallèle littéraire : Knut Hamsun / Guy de Maupassant.

Analyse psychologique des sentiments ou étude de comportements inconséquents ?   Un autre parallèle étonnant peut être fait avec les romans de Knut Hamsun, « Pan »[1], et de Guy de Maupassant, « Notre cœur »[2]. Knut Hamsun aurait écrit « Pan » à Paris, en 1893, avec la volonté de réécrire le roman de Maupassant, édité en 1890, en prenant le contre-pied de cette littérature qu’il jugeait « psychologique » et en montrant, au contraire, combien les êtres sont dominés par... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 octobre 2016

Découverte de la Scandinavie (10/15). Etude du milieu humain : la littérature.

Déprime à tous les étages   Par suite du temps limité passé en Norvège et Suède, de l’insuffisance d’occasions d’entrer en contact avec Norvégiens et Suédois, notamment du fait que ces peuplades ne maîtrisent généralement pas notre belle langue nationale, il faut bien avouer que notre étude de la réalité culturelle scandinave est restée succincte. Aussi, il semblait indispensable d’essayer de la compléter par l’étude de sa littérature. Après tout, les Scandinaves titulaires du prix Nobel de littérature ne manquent pas, huit... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 août 2016

Visites hongroises (17/18). Tourisme et littérature.

Péter Esterházy. « Harmonia Cælestis » - Agota Kristof. « L’analphabète »   Mais visiter un pays ce n’est pas seulement admirer ses paysages, ses réalisations architecturales, ou sa gastronomie, c’est aussi prendre connaissance de sa littérature. Dans le cas de la Hongrie, celle-ci est fort peu connue en France. Mon libraire préféré n’a pu me fournir qu’un ouvrage autobiographique d’un universitaire émigré en France en 1956. Certes, j’avais eu connaissance et apprécié les poésies de Milan Füst (1888 /... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 décembre 2015

Autriche - Entre admiration et exaspération (13/14). Des écrivains, honneur de l'Autriche.

Mise en cause du conformisme et de la pensée unique – Un passé qui passe mal   « Donne moi ton manteau, Martin,mais d’abord, descends de ton chevalet laisse là ton épée,donne le moi tout entier »[1]. Avant les « imprécateurs » Peter Handke, Thomas Bernhard et Elfriede Jelinek qui secouèrent vigoureusement la bien-pensance des années d’après-guerre, l’amnésie et le refoulement collectif des responsabilités autrichiennes dans le nazisme, Ilse Aichinger avait rédigé très tôt (1946) un manifeste « Aufruf... [Lire la suite]