06 octobre 2013

Turin trop méconnue (10/14). Une curiosité architecturale, le Môle Antonelliana !

L'académisme prétentieux de l'architecture de la fin du XIXe - Mais aussi des audaces révolutionnaires   « Tout à l'heure, je suis passé au môle Antonelliana, l'édifice le plus génial peut-être qui ait été construit - curieusement il n'a pas encore de nom - jailli d'un désir de hauteur - il n'évoque rien en dehors de mon Zarathoustra. Je l'ai baptisé Ecce Homo et je l'ai entouré en imagination d'un gigantesque espace découvert »[1]. L’architecture de la seconde moitié du XIXe siècle est des plus étonnantes. Elle... [Lire la suite]