09 octobre 2014

Côte d'Ivoire - Avis de tempête (24/24). Liste des articles.

    Crises de l’emploi, de l’agriculture et des formations agricoles (1/24). Une forte expansion démographique - Une crise de la production agricole - Une exigence de producteurs bien formés Du tourisme en Afrique sub-saharienne (2/24). Peu de « grands » monuments -Des paysages remarquables – Mais surtout une vie foisonnante Des prévisibles imprévus de voyage (3/24). L’Afrique c’est l’imprévu - Des petits métiers dans la morosité ambiante Des relations différentes au temps (4/24). Un temps poreux, non... [Lire la suite]

25 septembre 2014

Côte d'Ivoire - Avis de tempête (10/24). Route entre Bouaflé et Man.

Des pancartes étonnantes qui ne manquent pas d’humour   Nous avons deux cents kilomètres à faire pour nous rendre sur le lieu du second atelier, à Man, ce qui est l’occasion d’observer les panneaux de publicité des commerçants locaux. Au départ, à Bouaflé, sur la devanture d’un petit cabanon, en bord de route : ICI - VOUS POUVEZ LIRE A L’INTERIEUR - 100 f Je suppose qu’il s’agit d’un libraire de livres d’occasion qui, pour appâter le client, lui propose de venir prendre connaissance de la marchandise sur place en... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2014

Côte d'Ivoire - Avis de tempête (8/24). Incidents diplomatiques en cascade.

La Caisse de stabilisation – Le marché mondial du cacao   L’un d’entre nous, un agronome, s’est mis en tête d’expliquer aux paysans présents les évolutions des filières commerciales du cacao et du café en Côte d’Ivoire. Avant la « libéralisation économique », un organisme public, la Caisse de stabilisation, se chargeait de l’achat des produits auprès des paysans, à un prix minimum garanti, ainsi que de leur commercialisation. Les paysans connaissaient donc à l’avance quel serait le revenu de leur récolte. Par le... [Lire la suite]
22 septembre 2014

Côte d'Ivoire - Avis de tempête (7/24). Du prestige des « vieux blancs ».

Une mutuelle féminine de crédit – Les femmes ne sont pas une classe sociale homogène !   Hier, deux très jolies jeunes femmes sont venues représentées une mutuelle féminine de crédit lors de l’ouverture de l’atelier. Dans le public, elles juraient un peu par leurs belles toilettes, leurs bijoux et leurs mains soignées, avec les autres participantes qui étaient habillées très simplement. Aujourd’hui, ce sont deux autres femmes, également jeunes et jolies, qui représentent la mutuelle féminine de crédit, et toujours... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2014

Côte d'Ivoire - Avis de tempête (6/24). Des agricultrices généralement ignorées des programmes de développement.

Des agricultrices dynamiques et imaginatives   Un des groupes de travail est composé de cinq paysannes. Il est difficile de leur donner un âge, mais elles ont encore de jeunes enfants… donc, entre trente et quarante ans ? L’animatrice du groupe est une jeune ingénieure agronome qui a effectué des enquêtes dans les villages. Elle ouvre la discussion par une question : « Quelles sont les préoccupations qui vous apparaissent aujourd’hui les plus importantes ? Les plus urgentes ? ». Les réponses... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2014

Côte d'Ivoire - Avis de tempête (5/24). Un difficile débat avec les producteurs.

Un difficile dialogue en trois langues – Mais pour une fois les producteurs ont la parole, et ils la prennent !   Un premier atelier de rencontre et de débat avec les producteurs et productrices agricoles de la région a donc lieu dans les locaux de l'Ecole d’agriculture de Bouaflé. Située en dehors de la ville, sur la route de Daloa, en bordure du parc de la Marahoué, l’école se compose de petits bâtiments bas destinés à chacune des grandes fonctions de l’école : administration, hébergement, restauration,... [Lire la suite]
19 septembre 2014

Côte d'Ivoire - Avis de tempête (4/24). Des relations différentes au temps.

Un temps poreux, non linéaire et non découpé en unités quantitatives    « C’est la première fois que j’ai presque la notion du temps. Ce doit être affreux, pour les hommes, d’attendre... »[1]. C’est désormais un temps différent qui prime, un temps lâche, poreux, non découpé en tranches rigides au sein desquelles il faut réaliser un objectif matériel précis pour chacune d’elles. Economiquement, l’important dans les pays en développement est souvent de limiter les sorties d’argent, même si cela entraîne des... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,