09 juin 2015

Maroc - Notes de voyages (16/16). Liste des articles.

  Paradoxes et contradictions du touriste (1/16). Fuir la canicule en France pour aller au frais à Rabat ! Se donner une activité pour être (2/16). Des sans-travail qui se donnent l’apparence des salariés Révolutions urbaines (3/16). Des villes nouvelles aux standards internationaux – Un réinvestissement des centres historiques Médina et souks (4/16). Ampleur et diversité des souks - Souks et exotisme Médina et artisanat (5/16). La Médina comme lieu de production -... [Lire la suite]

05 juin 2015

Maroc - Notes de voyages (12/16). Marrakech, une « mise en tourisme » de la médina qui devient insupportable.

Avantages du tourisme - Et revers de la médaille   La rénovation des médinas ne peut plus se faire sans y intégrer la question du tourisme : les médinas sont désormais aussi un lieu d’imaginaire international, participant à « enchanter » le monde, dans lequel les touristes sont prêts à venir à la fois par dépaysement, mais aussi pour le chalandage et les loisirs. Le tourisme représente 12% du PIB du Maroc, l’emploi direct de plus de 500 000 personnes et 5 milliards d’euros de recette. Plus de 10 millions... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2015

Maroc - Notes de voyages (11/16). Quel avenir pour la médina ?

Folklorisation, muséification, bidonvilisation ou rénovation ?   Si les évolutions en cours se poursuivent, il n’y a guère que deux aboutissements, susceptibles d’ailleurs de coexister. La première consiste en une « muséification » de la ville, chassant les activités productives comme les couches populaires, avec une folklorisation des activités de commerce et de service au profit des seuls touristes (commerces, restaurants, hôtels…) ou des classes aisées réinvestissant les demeures historiques. La seconde... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2015

Maroc - Notes de voyages (10/16). La médina et l’évolution de son habitat.

Médina et ségrégation sociale - Retour des classes aisées   Aujourd’hui Fès, comme toutes les grandes villes du Maroc, connaît les mêmes évolutions que les cités européennes. Avec la révolution industrielle du XIXe, l’exode rural, la concentration urbaine, les cités européennes se sont développées en hauteur avec des immeubles élevés, rangés au long des voies de circulation, mais surtout avec une spécialisation de l’espace selon les fonctions (habitat, travail, loisir) et selon les classes sociales avec l’émergence des beaux... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mai 2015

Maroc - Notes de voyages (6/16). Superposition d’activités et contradictions sociales.

Recherche d'une adresse et altercation entre Fassis   La coexistence entre les différentes activités de la médina, entre des activités « traditionnelles » (artisanat, commerce) et des activités « nouvelles » (tourisme) qui participent à en repousser les habitants, n’est pas nécessairement facile. J’en veux pour preuve l’altercation entre Fassis conséquence de notre recherche d’un restaurant installé dans un palais ancien situé lui-même dans un quartier à l’écart des flux touristiques et resté d’habitation... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mai 2015

Maroc - Notes de voyages (5/16). Médina et artisanat.

La Médina comme lieu de production - Nuisances et pollutions   La médina n’est pas qu’un immense marché à usage des habitants de la ville et des touristes, c’est également un lieu de production. Fès est la seconde ville industrielle du Maroc et une grande partie de ses activités économiques (60%) se concentre dans la médina. Celles-ci relèvent essentiellement des industries d'art : la menuiserie avec la sculpture et la peinture sur bois, le fer forgé, le cuivre ciselé, l'orfèvrerie, la céramique, le tissage des soieries... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mai 2015

Maroc - Notes de voyages (4/16). Médina et souks.

Ampleur et diversité des souks - Souks et exotisme   « Comme elle était belle la médina, couleur d’Arabie et d’Africa, Nos prunelles éclatées, la cannelle, le pisé, c’est beau »[1]. Les souks de Fès sont parmi les plus impressionnants que je connaisse, non pas tant, peut-être, par leur importance économique ou la qualité ou la diversité de leurs produits (encore que…), que par leur étendue et leur présence dans une très grande ville ancienne dont la topographie n’a quasiment pas changée depuis le XIIe siècle. Sur... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,