08 février 2019

Iran - Histoire et architecture (19/19). Liste des articles.

Eléments d’histoire et d’architecture (1/19). Visiter avec la « bible » Mèdes, Perses et Achéménides (- 559 / - 330) – Persépolis (2/19). Une architecture imposante - Des origines diverses Le jardin persan (3/19). Un paradis au sein d’une nature hostile Grecs et Parthes (- 247 / 224) - L’Iwan (4/19). L’iwan, ce symbole de l’architecture perse Les Sassanides (224 / 651) - Gonbâd-e Jabaliye / Kermân (5/19).  Les Sassanides (224 / 651) - Le casse-tête de la coupole (6/19). Influences... [Lire la suite]

06 février 2019

Iran - Histoire et architecture (18/19). La République islamique (1979) - Le pont Tabiat (Téhéran).

Une architecture particulière issue d’influences diversifiées    Il serait intéressant de pouvoir visiter des  bâtiments d’architecture contemporaine, notamment des mosquées[1]. Au cours du voyage nous sommes certes passés à côté de mosquées récentes mais elles semblaient copier, en plus grand et en plus haut bien sûr, les mosquées anciennes. Cette catégorie pourrait comprendre le complexe du Mosallâ à Téhéran. C’est un ensemble qui serait susceptible d’accueillir des rassemblements de plusieurs... [Lire la suite]
04 février 2019

Iran - Histoire et architecture (17/19). La République islamique (1979) - Le pont Tabiat (Téhéran).

Le règne des contradictions   Suite aux mesures d’austérité de l’été 1978, consécutives à la chute des cours du pétrole, eurent lieu de nombreuses manifestations populaires durement réprimées par le pouvoir du Shah. La contestation s’amplifiant, le Shah dû finalement prendre la fuite avec sa famille. La République islamique s’est alors mise en place dans la violence et la terreur. Le gouvernement théocratique a systématiquement éliminé ses ennemis, y compris physiquement : les responsables de l’administration du Shah... [Lire la suite]
02 février 2019

Iran - Histoire et architecture (16/19). Les Pahlavis (1925 / 1979) - La tour Azâdi (Téhéran).

Une entrée fracassante dans le monde moderne   Le 12 décembre 1925, le Majis, l’Assemblée consultative islamique, propose la déchéance de la dynastie Qâdjâr en nommant Reza Pahlavi « Chah-in-chah d'Iran ». Reza Pahlavi, issu d’une famille pauvre, avait fait partie de la Brigade Cosaque Persane, la plus expérimentée de l’armée perse, puis il était devenu Chef de la Brigade, Colonel, Généralissime, ministre de la Guerre, Premier Ministre et enfin Shah. Reza Shah Pahlavi participe à la rénovation du pays à marche... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 janvier 2019

Iran - Histoire et architecture (15/19). Les Qâdjârs (1779 / 1925) – Le palais du Golestân / Téhéran.

Une architecture moins imaginative – Le poids de la présence occidentale   Les Qâdjârs, ce qui signifierait en turc « qui marche rapidement », sont à l’origine une tribu d'éleveurs nomades turcophones anciennement installés au nord de la Perse. Après la mort de Karim Khân de la dynastie Zand, Agha Mohammad Khan, eunuque châtré à l’âge de 10 ans par Karim Khân, réunifie l'Iran. Vers 1794, il a finalement éliminé ses principaux rivaux et étendu son pouvoir sur la Géorgie et dans le Caucase. Mais, tout au long du... [Lire la suite]
Posté par marat alain à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 janvier 2019

Iran - Histoire et architecture (14/19). Afghans (1722 / 1729), Afshars (1736 / 1747) et Zands (1750 / 1794) – La mosquée Vakil.

L’explosion des couleurs   L’énoncé des différentes « dynasties » qui se sont succédées en moins d’un siècle (et même 70 ans seulement !) souligne que le XVIIIe siècle a été des plus troublés en Iran, ce qui n’est pas nécessairement un gage de créativité architecturale, laquelle demande un minimum de temps calme entre la conception et la réalisation d’un édifice ! Les derniers shahs de la dynastie safavide semblent avoir prélevé des impôts de plus en plus lourds et persécuté les sunnites, aboutissant... [Lire la suite]

27 janvier 2019

Iran - Histoire et architecture (13/19). Les Safavides (1501 / 1732) – La place royale / Ispahan.

Une réalisation unique au monde   Connue sous le nom de Naghsh-e Jahan (« Image du monde »), et auparavant sous le nom de Meidan-e Shah (« place royale »), la place Meidan Emam (« place de l'Imam ») est un espace public immense, 512 mètres de long sur 159 mètres de large, s’étendant sur près de 9 hectares, fermé par une série régulière et continue d’arcades[1]. Cette place a été voulue par le Chah Abbas Ier et réalisée entre 1602 et 1630. Elle était le monument le plus important de la vie... [Lire la suite]
25 janvier 2019

Iran - Histoire et architecture (12/19). Les Safavides (1501 / 1732) – Révolutions urbanistiques (Ispahan).

Développement de l’architecture et de l’urbanisme   La dynastie safavide est la première dynastie iranienne musulmane qui, depuis la conquête arabe de la Perse en 637, réussit à établir un empire entièrement indépendant. Shâh Esmâïl (1487 / 1524), fondateur de la dynastie, proclame le chiisme duodécimal[1] comme religion officielle de l’Iran alors que jusqu’alors le pays avait été dirigé par des musulmans sunnites, Omeyyades, Abbassides, Samanides, Ghaznavides, Seldjoukides ou encore mongoles comme les Ilkhânides et les... [Lire la suite]
23 janvier 2019

Iran - Histoire et architecture (11/19). Les Timourides (1370 / 1507) – Portail du tekiyeh Amir-Chaghmaq / Yazd

Autre époque sanguinaire - Hâfez, un interprète de l’invisible   En 1335, le dernier Ilkhân meurt sans héritier et l’empire se désagrège en Etats indépendants. Tamerlan,ou Timour le Boiteux, né en 1336 en Ouzbékistan, conquiert une grande partie de l'Asie centrale et occidentale et fonde la dynastie des Timourides qui règnera jusqu'en 1507. Il règne par la terreur, le nombre des morts de ses campagnes militaires serait de 1 million à 17 millions de personnes (soit environ 5 % de la population mondiale de... [Lire la suite]
21 janvier 2019

Iran - Histoire et architecture (10/19). Les Ilkhânides (1221 / 1355) - La route des caravanes.

Routes et caravansérails au temps de Marco Polo   Le plateau central de l’Iran est constitué de plusieurs bassins fermés. Il couvre les 2/3 de la surface du pays, depuis les monts Zagros à l’Ouest jusqu'à la côte Sud de l'Iran, le golfe Persique et la mer d'Arabie. Il est bordé par deux grandes chaînes de montagnes dont plusieurs pics dépassent les 5 000 mètres. L'altitude moyenne de ce plateau est d'environ 1 300 mètres, mais il est coupé de chaînes montagneuses qui peuvent atteindre 4 000... [Lire la suite]