Cameroun Ouest Bafout Case des fétiches

Avant l’Afrique, déjà l’Afrique ! (1/34). Une Afrique fantasmée - Le consulat général de la République Unie du Cameroun

Ouest Cameroun - Douala, porte du Cameroun (2/34). Une arrivée avec surprises garanties

Un enseignement agricole en rénovation (3/34). Des objectifs d’accompagnement d’une réforme de l’enseignement

Ouest Cameroun - La route de Douala à Bamenda (4/34). Grandes plantations avant un paysage auvergnat ?

Ouest Cameroun - Chefferies bamilékés (5/34). Les chefferies de Bafut et de Bandjoun

Ouest Cameroun - Bamenda capitale du pays bamiléké (6/34). Mais aussi le centre de la contestation au régime en place

Ouest Cameroun - On est toujours le sauvage de quelqu’un ! (7/34). Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà

Ouest Cameroun - L’étacra de Bambili et ses enseignants (8/34). Des bâtiments et du mobilier mais sans les « accessoires » indispensables

Jury de mémoires d’étude (9/34). De la nécessité de s’adapter aux conditions locales

Ouest Cameroun - « Chantiers » et « poulet-bicyclette » (10/34). Autres lieux autres formes de loisirs 

Ouest Cameroun - Le pays Bamoun (11/34). Njoya, un sultan innovateur

Ouest Cameroun - Chutes d’eau entre Bamenda et Yaoundé (12/34). Les chutes de la Métché et celles de la Sanaga

Yaoundé - Tour d’horizon (13/34). L’architecture, miroir des évolutions historiques et techniques

Yaoundé - Scènes de la vie (14/34). Il faut respecter le travail des hommes !

Yaoundé - Démarches officielles (15/34). Les administrations modernes ne sont pas moins curieuses

Sud Cameroun - M’Balmayo (16/34). Contraste entre école soviétique et centre catholique

Sud Cameroun - « M. Le sous-préfet est en tournée » (17/34). Fini le temps des préfets poètes, voici celui des préfets politiques

Sud Cameroun - Le Groupement villageois de Metet (18/34). Une révolution silencieuse en marche en milieu rural

Sud Cameroun – Metet et les esprits de la forêt (19/34). Entre tradition et nécessaire adaptation et inventivité ?

Sud Cameroun - Route de Yaoundé à Ebolowa (20/34). Des villages-rues cernés par la forêt

Sud Cameroun – Ebolowa (21/34). Choisir entre couleur locale et efficacité ?

Sud Cameroun - L’étacra d’Ebolowa (22/34). Un candidat qui ne manque pas d’imagination et d’esprit d’à-propos

Sud Cameroun – Une présentation sous pression (23/34). Un autre candidat qui, lui, a choisi de faire de la mousse !

Sud Cameroun – Leçon de marketing Beti (24/34). Les « techniques de vente », une nouveauté ?

Sud Cameroun - Sangmelima, recettes de cuisine locale (25/34). Vipère à l’étouffée et singe en sauce

Cameroun – Scènes de la vie (26/34). Qu’est-ce que le monde « moderne » ?

Nord Cameroun – Maroua (27/34). Partout des douaniers tatillons et des policiers soupçonneux 

Nord Cameroun – Hôtels de Maroua (28/34). Au choix : exotisme ou banalité ?

Nord Cameroun - L’étacra de Maroua (29/34). Des règles administratives qu’il faudrait aussi faire évoluer

Cadotter (30/34). Une lente constitution des Etats à travers des processus sociaux complexes

Nord Cameroun – Jurys, épreuves pratiques (31/34). Novatrices ou traditionnelles dans leurs contenus mais toujours révélatrices

Nord Cameroun - Marché de Mora (32/34). Un marché hebdomadaire organisé par quartiers spécialisés

Nord Cameroun – Les Monts Mandara (33/34). Un paysage spectaculaire

Liste des articles (34/34).

Bamenda / Yaoundé / M’Balmayo / Maroua / Montpellier,  août 1989 / novembre 1994

Complété à Senlis, février 2016

Télécharger le document intégral